Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Cameroon

Gestion de l’eau, politiques et dispositions législatives régissant l’utilisation d’eau en agriculture

Institutions

Le secteur de l’eau relève de trois ministères:

  • Le Ministère des mines, de l’eau et de l’énergie (MINMEE), qui est chargé de veiller à la prospection et l’exploitation rationnelle des ressources en eau, à la conception et à l’exécution de la politique d’assainissement. Auparavant sous sa tutelle et actuellement en cours de privatisation, la Société nationale des eaux du Cameroun (SNEC) est chargée de l’alimentation en eau potable en zone urbaine, tandis que la Direction de l’eau du ministère est chargée de l’approvisionnement en eau en zone urbaine et rurale.
  • Le Ministère de l’agriculture est responsable de l’élaboration et de la réalisation des programmes gouvernementaux relatifs à l’irrigation et au drainage. La politique gouvernementale s’est orientée vers la mise en place de systèmes d’irrigation à des coûts à la portée des petits paysans et vers l’élaboration d’un plan directeur d’hydraulique agricole et pastorale. Le Ministère de l’élevage, des pêches et des industries animales l’assiste dans la mise en œuvre de cette politique.
  • Le Centre de la recherche hydrologique (CRH), rattaché au Ministère de la recherche scientifique et technique, s’occupe du cycle de l’eau, de sa qualité et de l’inventaire et de la valorisation des ressources en eau.

Des structures privées, telles que la SEMRY, l’UNVDA, etc., interviennent aussi dans la gestion de l’irrigation. Le retrait de l’État du secteur de l’irrigation, après la crise des années 1980-1990, a eu pour conséquence la baisse de productivité de l’ensemble du secteur moderne de l’irrigation. En vue de relancer la production irriguée, l’État oriente aujourd’hui sa politique vers l’amélioration de l’exploitation des périmètres existants, la petite irrigation et l’encouragement du secteur privé à investir dans l’irrigation.

Gestion de l’eau

Dans les grands périmètres rizicoles (SEMRY, Lagdo, UNVDA), deux organes assurent la gestion quotidienne: i) une Direction générale qui a pour mandat l’entretien des infrastructures lourdes, et le suivi et la coordination de la production et de la commercialisation; ii) des organisations collectives d’irrigants qui entretiennent les réseaux et gèrent la distribution de l’eau. Dans les blocs bananiers, la gestion de l’eau, tout comme la production, est privatisée. Enfin, les périmètres traditionnels sont gérés par les irrigants individuellement ou en petits groupes. Ces derniers peuvent prendre deux formes: i) les groupements communautaires où l’ensemble de l’activité agricole est menée par tous les exploitants et la finalité est le partage égalitaire de la production; ii) les groupements d’initiative commune dans lesquels les exploitants travaillent individuellement mais partagent un certain nombre de services ou de moyens de production.

Politiques et dispositions législatives

Il n’existe pas de législation propre à l’irrigation et au drainage. Toutefois le pays dispose d’une loi portant régime de l’eau, à savoir la loi N° 98/005 du 14 avril 1998. Cette loi fixe le cadre juridique général du régime de l’eau et veille sur la protection contre la pollution de l’eau, la préservation des ressources en eau, la qualité de l’eau destinée à la consommation et les sanctions dues au non-respect de la loi.

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.