Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Democratic Republic of the Congo

Gestion de l’eau, politiques et dispositions législatives régissant l’utilisation d’eau en agriculture

Institutions

Parmi les institutions les plus actives en matière de gestion de l’eau et des terres figurent:

  • le Ministère de l’agriculture et de l’élevage avec sa Direction du génie rural et son Service national d’hydraulique rurale (SNHR);
  • le Ministère de l’environnement, des eaux et des forêts et sa Direction des ressources en eaux (DRE) qui gère les eaux en tant qu’écosystème;
  • le Ministère du développement rural.

L’exploitation et la distribution d’eau relèvent d’une société d’État, la Régie des eaux (REGIDESO), pour le milieu urbain et du SNHR pour le milieu rural.

La recherche incombe à l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomique (INERA), au Centre de recherche agro-alimentaire (CRAA) et au Centre de l’information environnementale (CNIE) qui cherche à apaiser les préoccupations inhérentes aux lacunes constatées dans la production, le traitement, l’analyse, la valorisation et la circulation de l’information environnementale.

Politiques et dispositions législatives

En RDC, le régime foncier est régi par la loi n°73-021 du 20 juillet 1973, modifiée et complétée par la loi n° 80-008 du 18 juillet 1980 qui fait de l’État le seul propriétaire du sol et du sous-sol. Cette loi prévoit l’accord préalable du chef du clan propriétaire avant l’entérinement par l’autorité administrative de l’attribution des terres. L’accès aux terres est très inégal, malgré leur abondance, en raison de ce droit foncier encore très fortement marqué par les coutumes qui prévoient la détention en propriété par les chefs de vastes domaines.

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.