Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Algeria

Géographie, climat et population

Géographie

L’Algérie est située au nord-ouest de l’Afrique sur la côte Méditerranéenne. Elle possède une superficie de presque 2.4 millions de km², ce qui en fait le pays le plus étendu du continent. C’est un pays de montagnes d’une altitude moyenne de 800 m environ, avec les massifs de l’Atlas Tellien et Saharien au nord et l’Hoggar au Sud. Le Sahara occupe plus de 2 millions de km², ou 87 pour cent de la superficie totale du pays. En 2012, les forêts couvrent environ 1.5 millions d’ha et sur les 41.4 millions d’ha de superficie agricole, les terres cultivées ne représentaient qu’environ 8.5 millions d’ha essentiellement concentrés dans la région du nord. Les prairies et pâturages permanents s’étendent sur près de 33 millions d’ha (tableau 1).

Climat

Trois ensembles fortement contrastés climatiquement caractérisent le territoire:

  • Le littoral et les massifs montagneux occupent 4 pour cent de la superficie totale et dispose d’un tiers des superficies cultivées du pays très menacées par la concentration excessive de la population et des activités, ainsi que par l’urbanisation anarchique. Ces terres sont fragiles et peu résistantes à l’érosion. Le climat est de type méditerranéen, avec des pluies très violentes en hiver provoquant une forte érosion. En été, les précipitations sont extrêmement rares et les chaleurs très fortes. Les pluies pouvant atteindre 1 600 mm/an sur les reliefs sont irrégulières d’une année sur l’autre et inégalement réparties.
  • Les hauts plateaux qui occupent environ 9 pour cent de la superficie totale sont caractérisés par un climat semi-aride (pluviométrie comprise entre 100 et 400 mm/an). Près des deux tiers des superficies cultivées y sont concentrées. Les terres y ont une forte teneur en sel. Le processus de désertification est important du fait de la sécheresse, de la fragilisation des sols soumis à l’érosion éolienne, de la faiblesse des ressources hydriques et de la pratique intensive de l’agropastoralisme.
  • Le Sahara, ensemble désertique aride (pluviométrie moyenne inférieure à 100 mm/an), couvre 87 pour cent du territoire et ses superficies cultivées sont très limitées à 100 000 ha environ. Les terres y sont pauvres, les conditions climatiques extrêmes et les amplitudes thermiques très fortes.

Sur l’ensemble du pays, les précipitations moyennes s’élèvent à 89 mm/an (tableau 2). L’évapotranspiration potentielle varie de 800 mm dans le nord-est du pays à plus de 2 200 mm dans le sud-est.

Population

L’Algérie compte en 2014 environ 39.9 millions d’habitants et connait une forte urbanisation: la population est rurale à 25 pour cent contre 41 pour cent dix ans plus tôt (tableau 1). La densité moyenne est de 16.7 habitants/km², mais la population se concentre à 60 pour cent sur le littoral composé de terres agricoles plus fertiles et riches en ressources naturelles, ainsi que dans les principales villes et pôles d’activités économiques du pays. La croissance démographique de 1.6 pour cent en 2015, s’accroit légèrement puisqu’elle était inférieure à 1.5 pour cent au début des années 2000. L’indice de developpement humain est en progression constante: de 0.509 en 1980 à 0.717 en 2013 (PNUD, 2013), de même que tous les indicateurs de santé et d’éducation. L’espérance de vie à la naissance est de 71 ans en 2013. La mortalité des enfants de moins de 5 ans est de 17 pour mille en 2013. La scolarisation en école primaire est de 98.4 pour cent pour les garçons et 97 pour cent pour les filles sur la période 2008-2012. Au secondaire, la proportion des filles scolarisées est supérieure à celle des garçons: 64.5 pour cent des filles contre 57.4 pour cent des garçons (UNICEF, 2015). Le taux d'alphabétisation des personnes âgées de plus de 15 ans est de 73 pour cent en 2006, avec un écart selon le genre qui se resserre (64 pour cent chez les femmes et 81 pour cent chez les hommes). L’indice d’inégalités de genre s’est amélioré ces dernières années en passant de 0.552 en 2005 à 0.425 en 2013. Le taux de chômage au sein de la population active est évalué en 2013 à 10 pour cent (16 pour cent pour les femmes et 8 pour cent pour les hommes), chutant depuis 2004 où il était de de 20 pour cent (BM, 2014). La desserte en eau potable régresse cependant de 100 pour cent de la population totale en 1992 à 84 pour cent en 2015 (84 pour cent en milieu urbain, 82 pour cent en milieu rural, contre 86 et 80 pour cent respectivement en 2002) (tableau 1). Au cours de la même année, il est estimé que 95 pour cent de la population a accès aux infrastructures sanitaires (soit 98 pour cent en milieu urbain et 88 pour cent en milieu rural) (JMP, 2014).


     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.