Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Mali

Environnement et santé

Au Mali, les eaux de surface sont en général de bonne qualité pour l’agriculture irriguée. Le principal problème environnemental auquel l’irrigation doit faire face est la sédimentation des barrages et l’ensablement des cours d’eau, lacs et mares. Par ailleurs, elle participe à la pollution des eaux en particuliers dans les aménagements hydroagricoles (Offices de Développement Rural) où les excédents d’eau d’irrigation contiennent des résidus d’engrais et autres produits chimiques utilisés pour l’obtention de meilleurs rendements. Ces excédents d’eau sont souvent réutilisés par la population ou rejetés dans la nature sans traitement préalable.

Cependant la principale source de pollution provient des villes avec le déversement d’eaux usées domestiques et déchets ménagers dans les rivières et fleuves, auxquels s’ajoutent les déversements industriels ayant souvent une teneur élevée en éléments toxiques (provenant par exemple du tannage, des industries textiles ou des mines d’or) qui menacent directement les eaux de surface et les eaux souterraines par infiltration. Ces eaux usées sont également parfois utilisées pour irriguer de manière informelle de petites productions de maraîchage en ville, notamment à Bamako.

Enfin, des problèmes d’infestation par les végétaux aquatiques se posent dans la haute vallée du fleuve Niger.

Les maladies diarrhéiques, toutes causes confondues, constituent la troisième cause de consultation après le paludisme et les infections respiratoires aiguës. Elles demeurent préoccupantes pour la morbidité et la mortalité des enfants de 0 à 5 ans. Les maladies liées à l’eau touchent environ un huitième de la population. Enfin, l’apparition de la bilharziose autour des réservoirs des barrages constitue le principal problème sanitaire.

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.