Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Senegal

Environnement et santé

La qualité des eaux est bonne pour l’irrigation sauf celles du fleuve Sénégal qui sont légèrement alcalines, ce qui entraîne, en l’absence de systèmes de drainage pour la plupart des périmètres irrigués, le risque à long terme de sodisation et d’alcalinisation des sols irrigués. Heureusement, les teneurs en ions calcium des sols de la vallée exercent un effet tampon qui durera très longtemps. Une dégradation de la qualité des eaux de surface a été observée par endroit. Ces détériorations sont principalement causées par l’eutrophisation due à une réduction de la vitesse d’écoulement et de l’oxygénation de l’eau du fait des nouveaux barrages et digues, de la prolifération de la végétation aquatique dans le delta du fleuve Sénégal, et de la pollution chimique et biologique liée à la décharge de déchets et de pesticides, particulièrement dans le delta et la vallée du fleuve Sénégal, dans les Niayes et à Dakar.

Dans le bassin du Sine Saloum (bassin arachidier) environ 230 000 ha sont détruits par la salinisation et l’acidification, dues à un déficit pluviométrique, qui déterminent la baisse continue de la nappe phréatique. En outre, l’exploitation forestière anarchique et l’extension des zones de cultures et des feux de brousse sont une autre source de dégradation. Cet état de choses est accentué par l’érosion éolienne, hydrique et chimique (saline). Mais on fait état de sols salinisés dans chacune des zones agro-écologiques, hormis le Sénégal oriental.

Le delta du fleuve Sénégal semble particulièrement touché par les maladies hydriques (bilharziose et diarrhées).

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.