English || Español
    AQUASTAT Accueil      À propos de nous FAO Eau FAO Terres et Eaux FAO Ressources naturelles

Produits phares

Base de Données Principale
Barrages
Carte mondiale des superficies d'irrigation
L'eau pour l'irrigation
Outil d'info climatique
Institutions

Entités géographiques

Pays, régions, bassins fluviaux

Thèmes

Ressources en eau
Usages de l'eau
Irrigation et drainage
Eaux usées
Cadre institutionnel
Autres thèmes

Type d'information

Ensembles de données
Publications
Tableaux récapitulatifs
Cartes et données spatiales
Glossaire

Info pour les médias

Le saviez-vous...?
Visualisations et infographies
KWIP
UNW Synthèses
     


Usages de l'eau

 Section du profil de pays
 Section de synthèse régionale
 Base de Données Principale
 Cartes récapitulatives
 Tableaux récaptulatifs
 Glossaire thématique
 Sujets connexes
 Discussion thématique
 Selection de publications

Section du profil de pays

  Utilisation de l'eau


Section de la synthèse régionale

  Utilisation de l'eau


Données de la Base de Données Principale

Par commodité pour les utilisateurs, AQUASTAT fournit les requêtes suivantes à la base de données principale, fournissant les données les plus à jour en cliquant sur un seul bouton. Veuiller noter que les données présentées sont un résumé des données disponibles. Pour plus de détails, ou pour affiner la requête, aller à la page de requête de la Principale Base de Données AQUASTAT.

Prélèvement d'eau par secteur

Prélèvement d'eau par source

Prélèvement d'eau douce en % des ressources en eau renouvelables


Cartes récapitulatives

   Part d'eau prélevée par l'agriculture
   Part des ressources en eau renouvelable prélevée: Indicateur eau des OMD
   Prélèvement d'eau total par habitant


Tableaux récapitulatifs

   Prélèvement d'eau pour les municipalités, usages industriels et l'agriculture
   Population, ressources en eau, et indicateur Eau 7.5. des OMD (en anglais)
   Ratio des besoins d'eau
   Groupement de pays par continent, région et sous-région


Glossaire thématique

   Glossaire


Sujets connexes

   Bases de données géoréférencées sur les barrages
   L'eau pour l'irrigation
   Atelier d'experts sur les méthodes d'évaluation des ressources en eau
          et des usages de l'eau en Amérique latine
   Eaux usées
   Portail des indicateurs clés de l'eau (KWIP, en anglais)
   Le saviez-vous...? Faits et chiffres sur le prélèvement d'eau et pression sur
          les ressources en eau


Discussion thématique

La quantité de précipitation qui tombe sur la terre s'élève à presque 110 000 km3 par an. Près de deux tiers s'évapore de la terre ou est transpiré par la végétation (forêts, pâturages, terres cultivées). Les autres 40 000 km3 par an sont convertis en eaux de surface (rivières et lacs) et eaux souterraines (aquifères). Ce sont les ressources en eau renouvelables. Une partie de cette eau est enlevée de ces rivières ou aquifères par l'installation des infrastructures. C'est ce qu'on appelle le prélèvement d'eau. La plupart de l'eau prélevée retourne à l'environnement plus tard, après utilisation. La qualité de l'eau retournée peut être moins que la qualité avant son prélèvement.

Trois types de prélèvement sont considérés dans AQUASTAT: le prélèvement d'eau par l'agriculture, les municipalités (les collectivités incluses) et les industries. Un quatrième type d'utilisation d'eau anthropogène est l'eau qui s'évapore des réservoirs ou lacs artificiels créés par des barrages construits. De l'information sur cette évaporation des lacs artificiels sera disponibles prochainement dans la base de données d'AQUASTAT.

Au niveau mondial, 69 pour cent de l'eau prélevée est prélevé par l'agriculture, 12 pour cent par les municipalités et 19 pour cent par les industries. Mais ces rapports sont fortement influencés par les quelques pays qui ont un prélèvement très élevé. En moyennant les rapports de chaque pays, on obtient des valeurs de 59, 23 et 18 pour cent respectivement.


Une grande différence existe également entre les régions, allant de 91, 7 et 2 pourcent pour les prélèvements agricoles, municipaux et industriels respectivement en Asie du Sud à 8, 16 et 77 pourcent respectivement en Europe occidentale. Plus de détails sur les prélèvements d'eau par région sont donnés dans ce tableau.

Le graphique ci-dessous montre le prélèvement d'eau mondial au fil du temps. En outre le prélèvement d'eau par les trois secteurs principaux - l'agriculture (y compris l'irrigation, l'abreuvement et le nettoyage de l'élevage, et l'aquaculture), les industries et les municipalités - le graphique montre l'évaporation des réservoirs, qui sont des lacs artificiels créés quand un barrage est construit et où l'eau évapore à partir de leur surface. Bien que ce ne soit pas un prélèvement d'eau en soi, elle doit être considérée comme une consommation anthropique d'eau, puisque cette évaporation ne se ferait pas sans l'intervention humaine de la construction d'un barrage pour stocker les ressources en eau douce à des fins différentes, comme le prélèvement par un des secteurs ci-dessus, la production d'électricité (hydroélectricité), etc.



Cliquez sur le graphique pour l'agrandir

Les graphiques ci-dessous combinent le prélèvement d'eau mondial et la population mondiale au cours du temps. La population mondiale a augmenté 4.4 fois au cours du siècle dernier alors que les prélèvements d'eau ont augmenté 7.3 fois au cours de la même période. Ainsi, le prélèvement d’eau mondiale a augmenté 1.7 fois plus vite que la population mondiale. Cependant, il peut également être vu sur le graphique que, alors que la population mondiale continue de croître de façon exponentielle, l’augmentation des prélèvements d'eau a ralenti au cours des dernières décennies.

Autrement dit, entre 1900 et 2010, la population mondiale a augmenté de 340 pour cent ou 1.3 pour cent par an, variant de 1 pour cent par an pendant la période 1900-1940 à 1.6 pour cent par an pendant la période 1970-2010. Entre 1900 et 2010, les prélèvements d'eau ont augmenté de 630 pour cent ou 1.8 pour cent par an, variant de 1.5 pour cent par an pendant la période 1900-1940 à 1.1 pour cent par an pendant la période 1970-2010. La plus forte augmentation des prélèvements d'eau a eu lieu entre 1950 et 1960, 4.2 pour cent par an, alors qu'elle était juste 0.5 pour cent par an pendant la période 2000-2010.



Cliquez sur le graphique pour l'agrandir

Une autre façon de présentation, en utilisant des axes différents pour la population et le prélèvement d'eau, est donnée dans le graphique ci-dessous.



Cliquez sur le graphique pour l'agrandir


Selection de publications

Une liste de toutes les publications est disponible sur la page Publications. Une sélection non-exhaustive de certaines publications plus spécifiquement en lien avec l'irrigation est proposée ci-dessous:

  Besoins et prélèvements d'eau pour l'irrigation par pays
  Suivi de l'utilisation de l'eau agricole au niveau des pays: expériences d'un
           projet pilote au Bénin et en Ethiopie
 (Annex 1,  Annex 2,  Annex 3,  Annex 4)
  Actes de l'atelier d'experts en Amérique latine (en anglais et en espagnol)
  Le besoin d'eau pour le refroidissment de centrales thermiques et l'impact
           sur les statistiques sur l'eau au niveau national
(en anglais)
  Modélisation des prélèvements d'eau municipal et industriel pour les années
           2000 et 2005, en utilisant des méthodes statistiques
(en anglais)
  Désambiguïsation des statistiques de l'eau




Votre accès à AQUASTAT et l'utilisation de toute information ou donnée de la base est soumis aux termes et conditions spécifiés dans le «User Agreement».

     
   
   
       
arrow Format d'impression
     

^ haut de page ^

   Citer comme suit: FAO. 2015. Site web AQUASTAT. Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Site consulté le [aaaa/mm/jj].
  © FAO, 2015   |   Questions ou commentaires?    aquastat@fao.org