FAO.org

Accueil > Partenaires > Universités et Organismes de Recherche > Présentation des partenaires

Présentation des partenaires

Les partenariats FAO-Universités sont les vecteurs d’un travail en commun pour comprendre et améliorer la vie des ruraux pauvres et obtenir de meilleurs résultats sur le terrain.
Les activités actuelles des partenariats FAO-Universités portent notamment sur le renforcement des capacités dans le cadre de programmes variés. Il peut s’agir de projets de recherche conjointe, d’échanges de scientifiques invités, d’élaboration de programmes, de possibilités de stages, de mise au point de matériel technique, de transfert de technologies et d’initiatives et de séminaires de formation.
La présentation ci-après met en lumière le travail de nos partenaires et leur engagement en faveur de la sécurité alimentaire.

Voici quelques exemples de partenariats récents:

AGREENIUM/Cirad est le consortium national pour l’agriculture, l’alimentation, la santé animale et l’environnement qui coordonne les activités de coopération internationale des instituts de recherche français. 

Cirad (Centre International de Recherches Agronomiques pour le Développement) est un centre de recherche français qui répond aux enjeux internationaux de l’agriculture et du développement dans les pays en développement. 

FAO, Agreenium et Cirad ont uni leurs forces pour :

• Partager leurs connaissances et effectuer des études en collaboration sur l’agroécologie.

• Coordonner la participation conjointe à des initiatives mondiales comme la Plateforme pour l’agriculture tropicale (TAP).

• Faciliter l’échange de collaborateurs entre les institutions.

Prière de consulter: www.agreenium.org/fr/

CATIE est une organisation intergouvernementale qui offre des programmes d’enseignement supérieur, de recherche et de sensibilisation pour faire face aux défis mondiaux. Cette organisation veut par son action améliorer le bien-être humain et renforcer la protection de l’environnement afin de réduire la pauvreté rurale. Elle est présente dans 14 pays membres en Amérique latine et dans les Caraïbes. 

CATIE œuvre avec la FAO pour :

• Renforcer les capacités, s’agissant notamment de la recherche pour la gestion intégrée de l’agriculture, la foresterie, l’agroforesterie et la conservation des ressources naturelles, en se focalisant sur l’agriculture familiale et le développement territorial dans le contexte de la sécurité alimentaire.  

• Renforcer le dialogue et éclairer les politiques qui contribuent à une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres et aux ressources et de la sécurité alimentaire dans les pays en développement.

• Renforcer le plaidoyer et la communication dans les domaines d’intérêt commun. 

Prière de consulterhttp://catie.ac.cr/es/

AGRINATURA est une nouvelle alliance qui rassemble 31 universités et organismes de recherche européens dédiés à la recherche, à l’enseignement, à la formation et au renforcement des capacités dans le secteur agricole pour le développement. L’alliance s’intéresse en premier lieu aux initiatives qui ouvrent de nouvelles perspectives aux agriculteurs pour renforcer la sécurité alimentaire et améliorer le secteur agroalimentaire en général, tout en réduisant l’impact négatif des activités agricoles sur l’environnement.

Elle donne accès aux organismes de recherche et aux universités d’importance majeure en Europe et dans d’autres régions et promeut l’excellence scientifique par la formation et les échanges ainsi que le développement durable dans l’agriculture au moyen de programmes et de projets de recherche et d’enseignement conjoints.

Cette alliance travaille avec la FAO pour le renforcement global des capacités afin d’accélérer les processus d’innovation agricole ainsi que les partenariats entre les universités et les organismes de recherche partout en Europe et dans les pays en développement. 

Spécifiquement, AGRINATURA collabore avec la FAO pour: 

• Renforcer les capacités des Systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA) dans les pays en développement.

• Orienter les programmes de recherche afin que la parité hommes-femmes et les petits exploitant soient inscrits dans leurs priorités.

• Faciliter l’échange des connaissances, des meilleures pratiques et de l’information entre la communauté des chercheurs et les petits exploitants, notamment en matière d’agriculture familiale.

Prière de consulter: http://www.agrinatura.eu