Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel
 

Evènement parallèle sur l’initiative de la Grande Muraille Verte durant la 19ème session de la CdP/CCNUCC

14 November 2013

Le 20 novembre 2013, la Commission de l’Union Africaine (CUA), l’Union européenne, la FAO, le Secrétariat et Mécanisme Mondial de la Convention de Lutte Contre la Désertification, la Banque Mondiale et le Secrétariat du FEM organisent un Evènement parallèle pour présenter l’état de mise en oeuvre de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel ainsi que sa contribution à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique.

La 19ème Session de la CdP/CCNUCC offre une opportunité pour informer la communauté internationale et les  pays africains des résultats déjà obtenus dans la mise en oeuvre de l’IGMVSS, et de discuter des voies et moyens  pour une contribution amplifiée de l’initiative à l’adaptation et à la résilience au changement climatique.

L’initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel (IGMVSS) est un programme panafricain lancé en  2007 par l’Union Africaine (UA) pour lutter contre la dégradation des terres et la désertification, renforcer la  résilience des milieux naturels et humains au changement climatique et améliorer les conditions de vie des  populations des zones arides en Afrique. Le concept de muraille verte est une métaphore pour désigner une  mosaïque d’interventions intégrées en matière de gestion durable des terres. La grande muraille verte  ambitionne de changer la donne du développement en Afrique, à travers notamment un renforcement de la  résilience des populations rurales au changement climatique, la préservation du patrimoine matériel et  immatériel des populations sahélo-sahariennes et l’amélioration de leurs conditions de vie.

L’IGMVSS bénéficie du soutien de nombreux partenaires. L’Union Européenne, dans le cadre du partenariat  stratégique Afrique – Union Européenne, collabore avec la FAO et le Mécanisme Mondial de la CNULCD pour venir  en soutien à 13 Pays africains. De leur côté, le Secrétariat du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et la  Banque Mondiale, soutiennent la mise en oeuvre de l’initiative dans 12 pays à travers le Programme Sahel et  Afrique de l’Ouest (SAWAP).

Galerie de photos

Bâtir la muraille d’Afrique