Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel
 

L’initiative de la Grande Muraille Verte concerne plus de 20 pays africains dont l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, Djibouti, l’Egypte, l’Ethiopie, la Gambie, le Ghana, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal, le Soudan, le Tchad et le Togo.

Parmi ses domaines d’intervention figurent:

  • la conservation de la biodiversité, la gestion durable des ressources naturelles (sols, eau, forêts, parcours);
  • la promotion de systèmes durables de production rurale dans l’agriculture, l’élevage et la foresterie;
  • la réalisation d’infrastructures pour la production et la commercialisation des produits ruraux;
  • la diversification des activités économiques, par exemple, par le biais de centres de production rurale, afin de stimuler la création d’emplois et offrir des activités rémunératrices, en particulier aux jeunes et aux femmes.

Depuis 2011, la FAO et ses partenaires soutiennent la Commission de l’Union africaine et aident 13 pays (Algérie, Burkina Faso, Djibouti, Egypte, Ethiopie, Mauritanie, Mali, Niger, Nigeria, Gambie, Sénégal, Soudan, Tchad) à mettre sur pied des activités dans le cadre de l’initiative de la Grande Muraille Verte, grâce à des financements de l’Union européenne (1,9 million de dollars), du Mécanisme mondial de l’UNCCD (380 000 dollars) et de la FAO (456 000 dollars).

Résultats obtenus à ce jour:

  • ·       l’élaboration d’une stratégie régionale harmonisée pour la mise en œuvre de l’Initiative de la Grande Muraille Verte, validée en avril 2012;la mise au point de plans d’action pour 10 pays, définissant les priorités d’intervention de la Grande Muraille Verte.

Activités en cours de réalisation:

  • préparation de plans d’exécution pour les pays restants;
  • formulation de portefeuilles de projets dans les 13 pays de la GMV, notamment conception de projets transfrontaliers  et mobilisation de ressources pour leur mise en œuvre;
  • mise en place d’une plateforme-parapluie pour la mobilisation de ressources, la gestion des connaissances, le partage des meilleures pratiques et la visibilité de l’initiative;
  • stratégies et plans d’action pour le renforcement des capacités et la communication en appui à la mise en œuvre de l’initiative.

Galerie de photos

Bâtir la muraille d’Afrique