Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel
 

Photos from the forum

Un partenariat africain contre la désertification et la dégradation des terres

La désertification et la dégradation des terres mettent à l’épreuve les communautés du Sahel et du Sahara, régions qui abritent les populations les plus pauvres du monde.

En 2007, les Chefs d’Etat et de Gouvernement africains ont adopté l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel visant à répondre aux effets préjudiciables d’ordre social, économique et environnemental de la dégradation des terres et de la désertification dans la région.

En soutenant les communautés locales dans la gestion et l’utilisation durables de leurs forêts, de leurs parcours et autres ressources naturelles, l’Initiative a pour vocation d’améliorer la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des populations, tout en contribuant à l’atténuation et à l’adaptation aux changements climatiques.

Une stratégie harmonisée pour la Grande Muraille Verte a été adoptée en septembre 2012 par la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE).

Selon la CMAE, il s’agit d’un programme phare qui contribue à l’objectif fixé par la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), d’un «monde où le bilan de dégradation des terres serait nul».

International Forum - Great Green Wall (FAO, Rome, 16-17 December 2013)

Original

English

French

Arabic

Galerie de photos

Bâtir la muraille d’Afrique