FAO.org

Accueil > Partenaires > Stratégies

Stratégies


Nous répétons souvent qu'il n'est possible de supprimer la faim que si nous travaillons ensemble. Ces stratégies prouvent notre volonté de travailler en partenariat.

José Graziano da Silva
Directeur général de la FAO

La FAO continue à renforcer et à approfondir sa collaboration avec certains partenaires clés: autres organismes des Nations Unies, organisations régionales, organismes de la société civile, organisations de producteurs et coopératives, universités et institutions de recherche, et secteur privé. Ces partenariats  sont des éléments indissociables pour atteindre les objectifs stratégiques de la FAO et pour veiller à ce que la lutte contre la faim, la sécurité alimentaire et la nutrition restent en tête des priorités mondiales sur l’agenda de développement post-2015.

Les partenariats continueront de reposer sur: la Stratégie de partenariat de la FAO et sur des principes directeurs de mutualité, efficacité, avantage comparatif, flexibilité, neutralité et impartialité; la Stratégie de la FAO en matière de partenariats avec la société civile; la Stratégie de la FAO en matière de partenariats avec le secteur privé; les Orientations relatives à une collaboration entre les organisations dont le siège est à Rome (FIDA et PAM); et la Stratégie de la FAO visant à relancer la collaboration au sein du système des Nations Unies, actuellement en cours de préparation.

Ces stratégies servent de cadre aux travaux de collaboration de la FAO avec ses partenaires. Un volet important des stratégies garantit l’identification et l’implication des principaux acteurs dans le domaine de la sécurité alimentaire, à l’échelle mondiale, régionale et nationale, afin d’appuyer les travaux de la FAO.

Les stratégies définissent six principaux domaines de collaboration: dialogue sur les politiques, travaux normatifs, programmes techniques et de terrain, plaidoyer et communication, utilisation commune et mobilisation des ressources, partage de connaissances; et deux grands niveaux d’interaction: mondial et décentralisé.