Plateforme des Connaissances Pastorales
Recherche en plein texte
Plus de critères de recherche
Organisation
Sujet
Langue
Type de document
Couverture géographique

‘“Business as usual” is no longer an option for a food-secure future. Pastoralism can be an innovative system: a time-tested, undervalued alternative to high-input and resource-intensive farming, and a valuable lesson for the much needed evolution towards ‘farming with nature’, with largely-untapped potential for income growth and employment in marginal areas.

This poster highlights the top 10 benefits of investing in pastoralism.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Changement climatique, Services environnementaux, Sécurité alimentaire, Services sociaux
Language: English
Type of document: Technique
Geographical coverage: Global

‘“Business as usual” is no longer an option for a food-secure future. Pastoralism can be an innovative system: a time-tested, undervalued alternative to high-input and resource-intensive farming, and a valuable lesson for the much needed evolution towards ‘farming with nature’, with largely-untapped potential for income growth and employment in marginal areas.

 Two main points are made. First, pastoral systems are emblematic of farming with nature: they have evolved to function with the natural environment and therefore with variability; for this reason, pastoralism has great potential in addressing the Sustainable Development Goals in a climate-change scenario where variability is globally on the increase. Second, pastoral systems have been looked at with the wrong lenses: conventional modelling and economic analysis of livestock production are locked into a view of the animal in isolation from the natural environment, and a view of variability as a constraint.

 After almost a century of interventions, ‘poor understanding of pastoralism’ remains the most repeated cause of setback in pastoral development, often resulting in maladaptive practices that generate further misunderstanding in a vicious cycle. This paper starts from identifying an entry point in this entangled legacy, in order to help institutions effectively engage with the long neglected ‘first step’ of understanding the logic of pastoralism.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Conflit, Services environnementaux, Sécurité alimentaire, Innovation, Résilience
Language: English
Type of document: Technique
Geographical coverage: Global

Les changements et les contraintes des économies familiales pastorales modifient les processus d’autonomisation des jeunes pasteurs, au Tchad et au Burkina Faso. L’étude synthétisée ici a ciblé d’une part des jeunes – hommes- nés en milieu pastoral, migrants en ville (Ndjamena, Dourbali, Ouagadougou, Bobo Dioulasso), identifiés dans leur réseau migratoire, comme témoins et acteurs de ces changements; d’autre part des acteurs d’institutions publiques, associatives ou communautaires, concernées par ces enjeux.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Jeunesse et égalité des sexes, Participation, Services sociaux
Language: Français
Type of document: Technique
Geographical coverage: Afrique occidentale

Le faible taux de scolarisation et de formation professionnelle des éleveurs pastoraux s'ajoute à leur marginalisation et justifie une approche spécifique de l’intégration de la jeunesse pastorale. L’étude dont ce rapport est issu a analysé le contexte institutionnel des jeunes migrants issus de milieux pastoraux et leurs perceptions publiques au Burkina Faso (Février 2019 à Ouagadougou, Mars 2019 à Bobo Dioulasso et Dori). Le rapport traite trois questions principales: la perception publique des migrations vers les villes et des jeunes issus de milieux pastoraux ; les services existants ciblant ces jeunes (formation professionnelle, scolarisation, soutien à l’inclusion sociale et/ou économique) ; les actions potentielles d’inclusion économique et sociale des jeunes migrants d’origine pastorale.

Les principaux résultats de l'étude sont les suivants:

Les migrations urbaines des jeunes sont souvent décrites de manière normative et négative: risque social, affaiblissement des systèmes pastoraux de production. Ici, des représentants d’organisations de la société civile soulignent l’opportunité de renouveler leurs relations avec l’Etat. Au-delà des questions d’emploi et de formation professionnelle, la migration des jeunes d’origine pastorale met aujourd’hui en avant les enjeux des droits des citoyens et des travailleurs et leur accès aux ressources productives. Les services sociaux existants au Burkina Faso ciblent en priorité la formation professionnelle en ville et le niveau de coordination intersectoriel est faible. Les services de soutien et d’intégration sociale de la jeunesse d’origine pastorale en ville sont fournis par des organisations de la société civile. Partagées dans un dialogue public, les différentes perceptions et visions des acteurs rencontrés pour cette étude fournissent une base utile à l’action publique.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Jeunesse et égalité des sexes, Services sociaux
Language: Français
Type of document: Technique
Geographical coverage: Afrique occidentale

Un faible niveau de scolarisation, l’absence de formation professionnelle et la marginalisation justifient une réflexion spécifique pour améliorer l’inclusion sociale et économique des jeunes pasteurs. Cette étude analyse le contexte institutionnel d’intégration des jeunes issus de milieu pastoraux en ville et les perceptions publiques au Tchad (Janvier 2019 à N'Djamena, Février 2019 à Dourbali).

Trois enjeux principaux sont traités : la perception publique des migrations de jeunes des régions pastorales et du pastoralisme ; les services existants concernant ces jeunes ; les actions potentielles de soutien à l’intégration des jeunes migrants des régions pastorales vers les villes. Les principaux résultats de cette étude sont: Le manque de données résulte et entretient des divergences de perceptions entre acteurs publics sur les besoins des jeunes pasteurs au Tchad. La question du soutien aux jeunes pasteurs dans la société tchadienne ne constitue pas un enjeu d’action publique.

Les facteurs de migration des jeunes hommes doivent être compris dans un ensemble de changements au sein et autour des économies pastorales. A défaut, les options politiques risquent d’être limitées à des décisions non pertinentes, telles que: (i) vouloir maintenir tous les jeunes en milieu rural (ii) sédentariser les nomades.

L’accent mis par les partenaires techniques et financiers du développement (PTF) sur “la jeunesse” et l’emploi des jeunes ne se traduit pas encore dans des politiques à grande échelle ; les jeunes migrants des zones pastorales restent un point aveugle de l’aide internationale et des politiques publiques, entre la sécurisation des systèmes pastoraux et le soutien aux populations urbaines.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Jeunesse et égalité des sexes, Services sociaux
Language: Français
Type of document: Technique
Geographical coverage: Afrique occidentale

Les réseaux et les trajectoires de migrations des jeunes sont le point d‘entrée de cette analyse des changements structurels dans les sociétés pastorales.

Au Tchad, les migrations temporaires vers la Lybie, le Soudan et les sites d‘orpaillage sont entravées par la crise sécuritaire et réprimées par l’armée. La diversification des économies familiales pastorales varie selon les groupes (Kreda, Arabes, Peuls). Les institutions familiales et communautaires jouent un rôle clé dans l’intégration urbaine. Au Burkina Faso, les migrations sont stimulées par une crise pastorale complexe, aiguisée par l’affaiblissement des droits fonciers et le ralentissement du transfert inter générationnel des droits sur le bétail.

 L’émancipation des jeunes pasteurs n’est plus garantie par les pratiques d’élevage et le transfert des droits sur le bétail, mais reste étroitement liée à l’économie familiale. Dans les deux pays, les villes, avec le commerce de bétail et l’éducation non formelle, sont des lieux où de nouveaux liens sociaux se créent entre citoyenneté nationale et parentalité. Les installations en périphérie et la mobilité pastorale ne s’opposent pas, à l’échelle des familles et des communautés. Les familles pastorales, et les jeunes générations en particulier, sont à la recherche de nouvelles formes de relations avec l’Etat.

 Trois manières de prendre en compte ces nouvelles connections entre milieux rural et urbain sont: 1) soutenir les systèmes pastoraux; (2) fournir aux campements pastoraux des services sociaux de base, en particulier l’accès à l’éduction; (3) reconnaitre le droit de combiner la mobilité pastorale et l’accès aux droits civiques nationaux.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Économie, Jeunesse et égalité des sexes, Services sociaux
Language: Français
Type of document: Technique
Geographical coverage: Afrique occidentale

Le Mali est actuellement confronté à des nombreux défis en raison du changement climatique qui affecte considérablement toutes les communautés du pays, et les producteurs agricoles en particulier. Afin de relever ces défis climatiques, le projet visait à renforcer les capacités des agro-éleveurs des districts de Banamba, Kita et Niono pour les aider à faire face au changement climatique.

 http://www.fao.org/publications/card/en/c/CB0852FRÀ l'exception du genre, la stratégie du projet est saine et elle a atteint l'objectif de renforcer la capacité des activités agro-pastorales du Mali à faire face au changement climatique. Un chat communautaire interactif fonctionnel créé par le projet, ainsi que la mise en place des associations villageoises d'épargne et de crédit sont quelques-uns des éléments qui renforcent la résilience des agro-éleveurs et rendent les réalisations du projet plus durables.

Year of publication: 2020
Organization: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 
Topic: Changement climatique, Sécurité alimentaire, Régime foncier, Résilience
Language: Français
Type of document: Technique
Geographical coverage: Afrique occidentale

The COVID-19 pandemic has gone beyond the ambit of health to impact all areas of social relationship, community bonding, traditional practices, occupations and economy. The unprecedented nationwide lockdown has most affected communities that already had a precarious livelihood. Pastoral communities have suffered much during this lockdown. This prompted ActionAid Association to undertake a small study to find out how.

Year of publication: 2020
Organization: Auteurs individuels 
Topic: Économie, Services de santé, Résilience
Language: English
Type of document: Technique
Geographical coverage: Asie du Sud
« Précédente 1 2 3 4 5 ... 51