FAO.org

Accueil > Boîte à outils pour l’homologation des pesticides > Outils d’homologation > Stratégies d’homologation
Boîte à outils pour l’homologation des pesticides
[Translate to Français:]

Stratégies d’homologation des pesticides

Homologation par analogie

Homologation par équivalence

Homologation basée sur la rationalisation des ressources

Homologation basée sur l’évaluation locale

Introduction

L'homologation des pesticides est le processus par lequel l'autorité compétente nationale ou régionale approuve la vente et l'utilisation d'un pesticide après l’évaluation de données scientifiques complètes qui démontrent que le produit est efficace par rapport aux objectifs fixés et ne présente pas de risques inacceptables pour la santé humaine et animale ou pour l'environnement.

La stratégie d’homologation des pesticides est l’approche globale qu’une autorité d’homologation applique pour évaluer et autoriser les pesticides. La stratégie d’homologation choisie dépendra, entre autres, de la législation et de la politique nationales, des ressources humaines disponibles dans le pays pour l’homologation des pesticides (par ex. expertise technique, expérience) et des ressources financières (par ex. nombre d’employés, niveau du financement opérationnel). 

Quatre approches d’homologation des pesticides sont abordées dans ce module. Les blocs ci-dessous renvoient à des informations plus détaillées sur chacune de ces approches.

 

Homologation par analogie

Stratégie de base lorsque les ressources pour l’homologation sont très limitées – Basée sur la comparaison d’un produit soumis avec une homologation dans un pays de référence.

Homologation par équivalence

Stratégie nécessitant des ressources intermédiaires – Basée sur la détermination de la similarité entre le produit soumis et un produit homologué très similaire

Homologation basée sur la rationalisation des ressources

Stratégie nécessitant des ressources intermédiaires/amples – Basée sur l’utilisation optimale des données existantes et des évaluations recueillies/menées ailleurs.

Homologation basée sur l’évaluation locale

Stratégie nécessitant d’amples ressources – Basée sur l’utilisation de données (principalement) locales et d’évaluations localement spécifiques.

Développement progressif d’un régime d’homologation des pesticides

La FAO recommande que les autorités d’homologation tendent de plus en plus vers une évaluation globale d’un pesticide. En fonction des ressources disponibles, un pays peut choisir le degré de complexité des procédures d’homologation qui convient le mieux. Les pays aux ressources limitées peuvent d’abord choisir une approche basique d’homologation qui nécessite moins de personnel ou de financement. Avec l’expérience acquise au fil du temps dans l’évaluation des dossiers d’homologation des pesticides, l’expertise et les infrastructures se développeront et le système d’homologation pourra être progressivement renforcé et adapté aux conditions spécifiques d’utilisation dans le pays.

Collaboration régionale pour l’homologation des pesticides

Une autre façon d’optimiser des ressources nationales limitées est de favoriser la collaboration régionale pour l’homologation des pesticides. Cette collaboration entre pays peut prendre de nombreuses formes, allant de l’acceptation mutuelle des données (par ex. pour l’efficacité ou les essais de résidus), le partage du travail (par ex. pour l’évaluation scientifique de nouveaux pesticides à homologuer), l’harmonisation des données requises et des méthodes d’évaluation, jusqu’à un régime commun régional d’homologation des pesticides. La collaboration régionale est fortement encouragée par la FAO comme moyen efficace d’améliorer l’homologation des pesticides dans des pays/régions aux ressources limitées