FAO.org

Accueil > Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture > Nouvelles > News detail fr
Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Les experts en matière de Droits des agriculteurs se réunissent à Rome

18/09/2018

Une réunion sans précédent sur les Droits des agriculteurs a eu lieu au siège de la FAO à Rome cette semaine, sous l’égide du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

« Le concept de Droits des agriculteurs repose sur la reconnaissance du fait que les agriculteurs, depuis l’avènement de l’agriculture, ont été les gardiens et les innovateurs des ressources génétiques des cultures, qui représentaient la base de la sélection végétale moderne,» a déclaré le Secrétaire du Traité international, Kent Nnadozie. «Le Traité international de la FAO est le seul instrument international juridiquement contraignant qui reconnait officiellement la «contribution énorme » des communautés autochtones et des petits agriculteurs, apportée à la mise en valeur et à la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Nous sommes ravis d’accueillir cette réunion historique du Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs et nous attendons avec impatience leur avis sur la meilleure façon de protéger et de promouvoir les Droits des agriculteurs dans le monde.

C’est la première fois que des experts se réunissent pour une réunion du Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs afin de discuter des points de vue, des expériences, des pratiques optimales et des enseignements tirés de la concrétisation les Droits des agriculteurs dans le monde.

Le Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs a été créé par l’Organe directeur du Traité international, lors de sa septième session en novembre 2017. L’Organe directeur a demandé au Groupe de (a) réaliser un inventaire des mesures nationales qui peuvent être adaptées, des pratiques optimales et des enseignements à tirer de la concrétisation des Droits des agriculteurs ; et (b) sur la base de cet inventaire proposer des solutions visant à encourager, à orienter et à promouvoir la concrétisation des Droits des agriculteurs, tels qu’énoncés à l’Article 9 du Traité international.
 
La réunion d’une semaine a donné lieu à des discussions animées et à la formulation d’un modèle commun à utiliser pour élaborer un «inventaire» des mesures nationales, des pratiques optimales et des enseignements à tirer de la concrétisation des Droits des agriculteurs. Le modèle sera disponible sur le site web du Traité de manière à ce que  toute  partie contractante et partie prenante souhaitant remplir ce formulaire puisse le faire.

Le Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs comprend des représentants régionaux, des organisations d’agriculteurs et d’autres parties prenantes, notamment des organisations de la société civile, des représentants de l’industrie semencière, des centres du GCRAI et d’autres organisations internationales. La réunion était coprésidée par Svanhild Isabelle Batta Torheim de la Norvège et R.C. Agrawal de l'Inde.

L’Article 9 du Traité international appelle tous les pays membres (Parties contractantes) à reconnaître et à protéger les savoirs traditionnels, les droits équitables et le droit des agriculteurs de participer à la prise de décisions au niveau national sur les questions relatives à la conservation et à l’utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

Le rapport de la première réunion du Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs sera disponible sur le site web du Traité international.

La première réunion du Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs

La première réunion du Groupe spécial d’experts techniques sur les Droits des agriculteurs

Partagez