FAO.org

Accueil > Plateforme technique sur l’évaluation et la réduction des pertes et des gaspillages alimentaires > Les gaspillages alimentaires > Les gaspillages alimentaires
Plateforme technique sur l’évaluation et la réduction des pertes et des gaspillages alimentaires

Les gaspillages alimentaires

Les pertes alimentaires peuvent être définies comme «la diminution de nourriture en quantité ou en qualité». La partie des pertes alimentaires appelée « gaspillage alimentaire » se réfère aux aliments qui sont sains et nutritifs, produits pour la consommation humaine mais qui sont jetés ou détournés vers des utilisations non alimentaires le long de la chaîne d’approvisionnement, de la production primaire jusqu’au niveau du consommateur final. Le gaspillage alimentaire est reconnu comme une partie distincte des pertes alimentaires parce que le forces directrices que les génèrent sont différentes de celles qui génèrent les pertes alimentaires. (FAO, 2014)

Environ un tiers des aliments produits dans le monde pour la consommation humaine chaque année est perdu ou gaspillé. Les études de la FAO ont estimé que le gaspillage par personne au niveau des consommateurs est actuellement entre 95 et 115 kg par an en Europe et en Amérique du Nord, tandis qu’en Afrique Sub-Saharienne, en Asie du Sud et du Sud-Est, chaque personne jette seulement 6 à 11 kg par an. (FAO, 2011)

Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA)

Le Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale (41eme session du CSA) a appelé tous les acteurs des secteurs privé et public, et de la société civile à créer un environnement favorable basé sur la hiérarchie d’actions « utilisation des aliments – pas de pertes –ou de gaspillage » spécialement pour les indicateurs ciblés de suivi, l’évaluation et le rapportage.

Initiative mondiale de réduction des pertes et du gaspillage alimentaires

L’initiative mondiale de réduction des pertes et du gaspillage alimentaires coopère avec le secteur public, le secteur privé et la société civile pour des solutions concrètes à travers : i) la sensibilisation; ii) la collaboration et la coordination des initiatives sur la réduction des pertes et du gaspillage alimentaire à travers le monde; iii) la recherche pour le développement de politiques, stratégies, législation et standards; iv) le soutien aux programmes d’investissement et aux projets.

L’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI)

L’insuffisance d’une bonne compréhension de l’importance des pertes et gaspillages alimentaires constitue une barrière importante quant à leur résolution. L’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) est en train de mener une étude sur l’état de l’art sur la quantification des pertes et gaspillages alimentaires à toutes les étapes – de la production et l’après récolte, à la transformation, la distribution et la consommation- afin d’identifier les sources et les couts aux niveaux local, régional et mondial. Il appuie les praticiens et les chercheurs dans l’identification des sources et des couts des pertes et gaspillages alimentaires. Le programme du CGIAR sur les politiques, les institutions et les marchés (PIM)  de l’IFPRI inclue une initiative sur les pertes et les gaspillages alimentaires sous le programme phare  Chaîne de Valeur.