FAO.org

Accueil > Appui aux politiques et gouvernance > Thèmes de politiques > Ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture
Appui aux politiques et gouvernance
©FAO/Gent Skhullaku

Ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture

La biodiversité s'appauvrit à un rythme exponentiel. Environ 17 % des races de bétail sont en voie d'extinction et sur les milliers d'espèces de plantes cultivables, seules 30 produisent 95 % de nos aliments-énergie. 

Des ressources génétiques pour une production alimentaire durable. 

La biodiversité agricole (p. ex., végétaux, animaux, ressources aquatiques, forêts, micro-organismes, invertébrés) constitue un vecteur de conservation qui joue un rôle crucial dans la production alimentaire, le développement rural et l'environnement. La diversité génétique permet aux agriculteurs d'adapter leur production au changement climatique et aux préférences des consommateurs. Elle atténue également l'impact des nuisibles et des maladies, améliore les qualités nutritives des régimes alimentaires et protège les habitats et les sols. 

La FAO héberge dans ses locaux la Commission des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture et a adopté le Traité international sur les ressources génétiques végétales pour l'alimentation et l'agriculture. Ces deux initiatives militent en faveur de l'utilisation durable et de la conservation des ressources génétiques ainsi que du partage juste et équitable de leurs bénéfices. La Commission guide l'élaboration de rapports sur l'état des ressources génétiques dans le monde et convient de plans d'action internationaux en réponse à leurs conclusions. 

Messages clés

  • Il est urgent de stopper l'appauvrissement de la biodiversité agricole. Les politiques en matière de sécurité alimentaire et de nutrition doivent inclure et aborder l'utilisation durable et la conservation des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture.
  • La conservation des ressources génétiques pour l'alimentation et l'agriculture requiert des politiques complémentaires. La diversité des écosystèmes doit être maintenue. Il faut conserver les ressources génétiques in situ (c.-à-d. les cultiver ou les maintenir dans leur environnement naturel et socio-économique d'origine) et ex situ (c.-à-d. dans des banques de gènes). Les politiques doivent faciliter et le cas échéant, soutenir activement, l'utilisation continue et durable de la biodiversité ainsi que les agriculteurs. Les éleveurs et les autres parties prenantes doivent participer à la prise de décision concernant les questions liées à la conservation et à l'utilisation durable de la biodiversité.
  • Des approches transsectorielles doivent veiller à l'harmonisation des politiques relatives à la diversité génétique dans toutes les branches d'activité. La coordination entre les ministères responsables de l'agriculture, des pêches, des forêts, de l'environnement, de l'éducation, de l'économie, du commerce et des affaires sociales est nécessaire. Les politiques doivent être inclusives, c.-à-d. impliquer les organisations de producteurs, la société civile et le secteur privé.
  • Il faut combiner la recherche, l'éducation et le renforcement des capacités pour mieux faire comprendre l'importance de la biodiversité agricole et y sensibiliser les populations. Les politiques doivent s'efforcer d'enrichir les connaissances scientifiques, de tirer parti des savoirs traditionnels et d'expliquer la nécessité de conserver et de protéger la variété des espèces végétales et animales dans l'intérêt des générations présentes et à venir.
  • Les Objectifs de développement durable (ODD) soulignent l'importance de la biodiversité, notamment pour éradiquer la faim (objectif 2) et protéger la vie terrestre (objectif 15) et marine (objectif 14). En sa qualité de forum mondial, de source de connaissances, de gardienne des traités/organes internationaux et des indicateurs des ODD sur les ressources génétiques, la FAO joue un rôle essentiel. Elle est également un partenaire de longue date de conventions et d'instruments tels que la Convention sur la diversité biologique (CBD).

Ressources mises en avant

Partager cette page