Appui aux politiques et gouvernance

Politique commerciale

©FAO

Politique commerciale

On a assisté, au cours des dix dernières années, à une prolifération d’ accords commerciaux bilatéraux, plurilatéraux, régionaux et méga-régionaux. Le volume du commerce de la plupart des produits agricoles devrait progresser, les règles commerciales se complexifient et certains pays se servent d’instruments commerciaux pour assurer la disponibilité et l’accessibilité des denrées en périodes de crise alimentaire. 

Faire du commerce un facteur d’amélioration de la sécurité alimentaire et la nutrition.

Le commerce, qui impacte directement les volumes et les prix des denrées alimentaires sur les marchés nationaux, influe sur toutes les dimensions de la sécurité alimentaire (disponibilité, accès, utilisation et stabilité). 

Le soutien de la FAO à ses pays membres prend de multiples formes, notamment : fourniture d’information et réalisation d’analyses approfondies sur les conséquences potentielles des politiques commerciales ; renforcement des capacités visant à faire mieux comprendre les règles internationales et leurs implications ; instances de dialogue neutres réunissant les acteurs du secteur commercial et de l’agriculture ; appui à l’intégration commerciale régionale ; assistance à la préparation des négociations commerciales et à la mise en œuvre des accords.

Messages clés

·        La politique commerciale a un rôle crucial à jouer dans l’éradication de la faim dans le monde d’ici 2030, mais le commerce ne peut pas à lui seul relever tous les défis socioéconomiques et politiques qui influent sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

·        Des règles commerciales multilatérales, qui tiennent compte des besoins spécifiques des pays en développement, doivent être adoptées pour que l'expansion du commerce agricole soit propice à l'élimination de la faim, de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition.

·        Dans le même temps, elles s’efforcent de hausser le revenu des populations rurales pauvres et d’améliorer la valeur nutritionnelle des filières alimentaires.

·        Pour garantir la stabilité de la disponibilité et de l’accessibilité des denrées alimentaires, les bonnes politiques de sécurité alimentaire et de nutrition équilibrent commerce et production nationale. Dans le même temps, elles s’efforcent de hausser le revenu des populations rurales pauvres et d’améliorer la valeur nutritionnelle des filières alimentaires.

·        La FAO met l’accent sur le nécessaire renforcement de processus d’élaboration des politiques coordonnés et participatifs et plaide en faveur de règles plus inclusives, plus transparentes et plus prévisibles en matière d’élaboration et de mise en œuvre des politiques commerciales.

Ressources mises en avant

Share this page