Points forts: Janvier-avril

Cliquez sur les drapeaux pour plus d'informations
Inde
9-11 janvier

Exposition internationale à Calcutta

Le troisième producteur mondial de pommes de terre, l'Inde, participe au lancement de l'Année de la pomme de terre avec une Exposition internationale sur la pomme de terre à Calcutta. Organisée par la Chambre indienne de commerce et le gouvernement de l'État du Bengale-Occidental, l'exposition illustrera le potentiel de l'Inde en tant que centre de production et de transformation de la pomme de terre. Au programme, deux jours de conférences, des visites sur le terrain et trois jours d'expositions et d'événements culturels. Le Bengale-Occidental est le deuxième État producteur de pommes de terre à l'échelle nationale, avec plus de 7 millions de tonnes par an.

Irlande
Février

Concours à l'intention des écoliers irlandais

Les élèves des écoles primaires irlandaises plantent des tubercules dans le cadre d'un concours intitulé «Découvre la pomme de terre!» parrainé par l'AgriAware Trust, installé à Dublin, le comité national de l'IYP et le Ministère de l'Agriculture. Au fur et à mesure de la croissance des plantes, les élèves consigneront leur évolution à l'aide de dessins, de photos et d'observations par écrit. En juin, une photo des pommes de terre récoltées sera présentée au concours. Les huit écoles gagnantes recevront une subvention en espèces.

Canada
Février

La technologie de la pomme de terre

Deux des principales provinces productrices de pommes de terre organisent des conférences et des expositions technologiques. Dans le cadre de la Conférence et du Salon de la pomme de terre du Nouveau-Brunswick (Grand Falls, 7-8 February) se dérouleront deux journées de débats sur des sujets aussi divers que les perspectives de l'offre et de la demande, le mildiou de la pomme de terre, les biofongicides et le changement climatique. Sur l'île voisine du Prince-Édouard, l'Expo technologique bisanuelle (Charlottetown, 15-16 February) servira de vitrine aux 100 principaux fournisseurs.

Suisse
1er-22 février

L'odyssée de la pomme de terre en Europe

Le CIP a lancé une exposition itinérante, «The Odyssey of the Potato», qui voyagera dans 10 villes européennes en 2008. Cette exposition, qui sera inaugurée le 1er février à l'Institut fédéral suisse de technologie de Zurich, en Suisse, montre comment la pomme de terre a été domestiquée au Pérou, introduite en Europe puis disséminée dans le monde entier ainsi que le rôle important qu'elle joue de nos jours dans la sécurité alimentaire et le développement économique.

États-Unis
1er mars

Soirée gnocchis

Sabrina Tatta, professeur d'italien à l'université de Washington, à Seattle, organise une soirée gnocchis (boulettes à base de pommes de terre pochées et de farine, une spécialité italienne). «L'objectif, dit-elle, est de rendre hommage à la cuisine italienne et de recueillir des fonds pour accorder des bourses à des étudiants de premier ou de deuxième cycle. Nous espérons aussi susciter l'intérêt pour la cuisine italienne, la biodiversité et la pomme de terre en tant qu'outil pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement.»

Égypte
1er-5 mars

La pomme de terre au Proche-Orient

L'Égypte est le plus gros producteur de pommes de terre de l'Afrique, avec 2,5 millions de tonnes en 2006. C'est pourquoi elle hébergera la Conférence régionale de la FAO pour le Proche-Orient, à laquelle assisteront des hauts fonctionnaires de l'agriculture de 32 pays, du Maroc à l'Afghanistan. Entre deux débats sur les maladies animales transfrontières, la gestion des pesticides et le changement climatique, les délégués visionneront une vidéo sur l'IYP et la pomme de terre.

Italie
1er-5 mars

L'IYP célébrée en Italie

ERSA, l'agence de développement rural de la région du nord-est de l'Italie Frioul-Vénétie-Julienne a organisé une exposition sur la pomme de terre lors du salon annuel de l'horticulture de Pordenone. Les visiteurs pourront déguster des plats de pommes de terre du monde entier préparés par une association féminine interculturelle. L'agence parraine aussi une conférence internationale sur la pomme de terre, qui se tiendra le 8 mars et à laquelle participeront des membres de la FAO, de l'Union européenne, du Ministère italien de l'Agriculture et de la région Alpes-Adria.

Pérou
6-29 mars

Exposition Papa, madre à Cuzco

Le Musée inca de Cuzco héberge en mars une exposition intitulée Papa, madre. Elle présente 50 photographies étonnantes du photographe français Jean-Louis Gonterre prises en Bolivie, en Équateur et au Pérou ayant pour thème central la pomme de terre, la papa en quechua. En illustrant le cycle ancestral de plantation et de récolte de la pomme de terre, Gonterre rend hommage aux paysans des Andes qui ont prodigué leurs soins à Solanum tuberosum et créé une infinité de variétés.

Argentine
10-15 mars

Cours sur les pommes de terre

La station de recherche agricole de Balcarce, près de Buenos Aires, a commencé à produire des pommes de terre en 1940. Aujourd'hui, elle couvre environ 2 000 ha, emploie 250 personnes et est spécialisée dans la recherche sur l'amélioration génétique, l'analyse des semences, la micropropagation et la nématologie. La station partagera ses connaissances avec des agronomes argentins et d'autres pays d'Amérique latine à l'occasion d'une formation de six jours sur la production des pommes de terre qui commencera le 10 mars.

États-Unis
12-14 mars

Réunion du Comité de la pomme de terre

Selon le Comité de la pomme de terre des Etats-Unis , qui représente 4 000 producteurs, la future croissance de l'industrie repose sur l'innovation. Pour célébrer l'IYP 2008, le Comité vient d'acheter un cyberespace en vue – sur le site Internet Food Network – afin de fournir aux femmes actives de 25 à 50 ans (c'est cette tranche d'âge qui utilise le plus Internet) des recettes et des conseils de diététique. Le Comité tiendra sa réunion annuelle à Denver, Colorado, du 12 au 14 mars.

Australie
13 mars

Journée de la pomme de terre, et un livre de recettes

Le Wimmera Home Educators Group, dans le sud-est de l'Australie, a célébré en 2002 l'Année internationale de la montagne, une initiative des Nations unies, ainsi que l'Année internationale des déserts et de la désertification, en 2006. Pour célébrer l'IYP, il organisera en mars une journée de la pomme de terre et élaborera un livre de recettes. Les agriculteurs, qui avaient coutume de cultiver du blé, de l'avoine et de l'orge sur les terres arides de Wimmera, se tournent à présent vers des cultures plus rentables comme la pomme de terre et les olives.

Canada
15 mars

Hommage à la pomme de terre

Chaque année, le jour de la Saint-Patrick, le saint patron de l'Irlande, des habitants de Vancouver (Canada) organisent un «Homage to the Spud», qui a joué un rôle vital pour les Irlandais. Les participants élaborent des mets qui font la part belle à la pomme de terre, et le plus créatif se voit décerner un prix. Cette célébration permet aussi de recueillir des fonds pour les organisations caritatives locales et soutenir les services d'assistance aux jeunes.

Pérou
25-28 mars

La science au service des pauvres

L'Année internationale de la pomme de terre inclut un événement majeur, la conférence mondiale «Connaissances scientifiques sur la pomme de terre au service des pauvres», organisée par le CIP et la FAO, au cours de laquelle des spécialistes de la pomme de terre et de la recherche pour le développement discuteront des moyens d'améliorer l'impact des connaissances scientifiques sur la pomme de terre dans les pays en développement. Les thèmes abordés seront la productivité dans les pays dont l'économie repose sur l'agriculture, la rentabilité de la pomme de terre dans les économies en transition, ainsi que la durabilité des systèmes fondés sur la pomme de terre dans le monde urbanisé. À l'ordre du jour: dialogue avec les agriculteurs du «Parc de la pomme de terre».

Afrique
Avril

Les comités nationaux  de l'IYPprennent forme

La République démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Rwanda et l'Ouganda font partie des pays africains qui organisent des comités nationaux de l'IYP pour célébrer l'Année internationale de la pomme de terre. Ces comités sensibiliseront le public aux activités de l'IYP au moyen de campagnes dans les médias, de concours locaux et nationaux à l'intention des agriculteurs et de programmes destinés aux élèves. Aux comités participants siègent des représentants du gouvernement et des agences internationales, des ONG, des sociétés civiles et du secteur privé.

Sri Lanka
3-4 April

Symposium  sur la pomme de terre au Sri Lanka

Afin de célébrer l'IYP, le Département de l'Agriculture du Sri Lanka organise un symposium intitulé « Pomme de terre: opportunités et défis pour le nouveau millénaire » à la Station de recherche agricole de Sita Eliya. Créée en 1960 pour devenir un centre national de la recherche sur la pomme de terre, cette station produit des plants exempts de maladies ainsi que des variétés à maturation précoce et à haut rendement, adaptées aux systèmes de culture du pays.

Chine
3-6 avril

Rapport d'avancement sur le mildiou de la pomme de terre

Le mildiou de la pomme de terre, qui a provoqué la désastreuse «famine de la pomme de terr» en Irlande, demeure l'une des maladies les plus dévastatrices de Solanum tuberosum. Mais ces cinq dernières années, de grands progrès ont été réalisés dans de nombreux domaines de la recherche sur le mildiou et l'agent qui en est la cause, Phytophthora infestans. Des scientifiques réputés se réuniront à Beijing pour participer à la Troisième Conférence internationale sur le mildiou afin de consolider les nouvelles connaissances et d'encourager une collaboration internationale plus étroite.

Pays-Bas
11 avril

Brevets et pommes de terre

Une conférence internationale se tiendra le 11 avril à l'université et au Centre de recherche de Wageningen afin de débattre des « éventuelles tensions » entre la coutume des organismes publics de faire breveter leur innovations en sciences de la vie et la nécessité de garantir aux pays en développement l'accès aux nouvelles technologies. Les experts internationaux exposeront leur point de vue sur ce problème complexe en faisant en particulier référence à la recherche sur la pomme de terre à Wageningen et aux solutions qui pourraient être apportées à ce dilemme.