Contexte

Le drapeau du Pérou

La pomme de terre (Solanum tuberosum) est née il y a environ 8 000 ans dans les Andes, en Amérique du Sud. Il était donc légitime que l'élan initial de l'Année internationale de la pomme de terre en 2008 soit donné par le Gouvernement du Pérou.

A la Conférence biennale de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en novembre 2005, le Représentant permanent du Pérou avait lancé l'idée -adoptée par la Conférence- d'une résolution visant à attirer l'attention mondiale sur l'importance de la pomme de terre dans la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté. La résolution a été transmise au Secrétaire général des Nations Unies, en vue de la proclamation par l'Assemblée générale de l'ONU de l'Année internationale de la pomme de terre (IYP) en 2008.

En décembre 2005, lors de sa 60ème session, l'Assemblée générale a approuvé la résolution, et invité la FAO à promouvoir la mise en oeuvre de l'IYP 2008. La résolution soulignait que la pomme de terre est un aliment de base pour de nombreux habitants de la planète et affirmait le rôle que la pomme de terre pouvait jouer dans la réalisation des objectifs internationaux de développement, notamment des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Résolution de la FAO

Année internationale de la pomme de terre

LA CONFÉRENCE,

  • Notant que la pomme de terre est un aliment de base pour toute la population mondiale et souhaitant appeler l'attention de la communauté internationale sur le fait que la pomme de terre peut contribuer largement à assurer la sécurité alimentaire et à atténuer la pauvreté,
  • Convaincue que des efforts concertés doivent être faits pour résoudre les problèmes et relever les défis découlant de la diminution de la productivité, de l'épuisement des ressources naturelles et des problèmes d'environnement, ainsi que des pertes de biodiversité dans les systèmes actuels de production de pomme de terre,
  • Reconnaissant que les institutions se consacrant à la recherche sur la pomme de terre entretiennent des liens importants de collaboration,
  • Rappelant en outre qu'à sa trente et unième session, elle a approuvé le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture,
  • Affirmant la nécessité de sensibiliser à nouveau le public aux rapports qui existent entre la pauvreté, la sécurité alimentaire, la malnutrition et la contribution potentielle de la pomme de terre à la lutte contre la faim,

Demande au Directeur général de transmettre la présente résolution au Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies afin que l'ONU déclare l'année 2008 Année internationale de la pomme de terre et de faire rapport à la Conférence de la FAO à ses prochaines sessions et au Secrétaire général de l'ONU sur les préparatifs de l'Année internationale de la pomme de terre, notamment sur les ressources financières recueillies et, à partir de 2008, sur les résultats obtenus grâce à la célébration de cette Année.

[25 novembre 2005]

Déclaration de l'ONU

Année internationale de la pomme de terre

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE,

  • Notant que la pomme de terre est un des aliments de base de la population mondiale,
  • Rappelant la résolution 4/2005 de la Conférence de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, adoptée le 25 novembre 2005,
  • Affirmant qu'il faut appeler l'attention mondiale sur le rôle que peut jouer la pomme de terre dans la sécurité alimentaire et l'élimination de la pauvreté à l'appui de la réalisation des objectifs de développement convenus sur le plan international, y compris les objectifs du Millénaire pour le développement,
  1. Décide de proclamer l'année 2008 Année internationale de la pomme de terre;
  2. Invite l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture à faciliter la célébration de l'Année internationale de la pomme de terre, en collaboration avec les gouvernements, le Programme des Nations Unies pour le développement, les centres du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale et d'autres organismes compétents du système des Nations Unies, ainsi que des organisations non gouvernementales compétentes.

[22 décembre 2005]