La faune et la flore

 

xix)     Les terres agricoles abritent toute une variété d'animaux, d'oiseaux, d'insectes et de plantes. L'opinion publique s'inquiète de ce que les techniques d'agriculture modernes entraînent la perte d'une partie de ces espèces par la destruction de leur habitat. Le problème actuel est de gérer et d'améliorer l'habitat de la faune sauvage tout en pratiquant une économie agricole viable.

xx)     Les bonnes pratiques concernant la faune et la flore visent notamment à: identifier et conserver l'habitat de la faune sauvage et les caractéristiques du milieu naturel, comme les arbres isolés, sur l'exploitation; créer, dans la mesure du possible, des modes d'exploitation variés; limiter l'incidence sur la faune et la flore des opérations telles que le labour et l'emploi de produits agrochimiques; aménager le pourtour des champs pour limiter les plantes adventices et favoriser une faune et une flore variées avec des espèces bénéfiques; gérer les cours d'eau et les terres humides pour favoriser la faune et la flore et éviter la pollution; et surveiller les espèces végétales et animales dont la présence sur l'exploitation est la preuve même de l'emploi de pratiques respectueuses de l'environnement.

 

 

retour

 
 
commentaires? écrivez au webmaître