Sols
 

i) Les propriétés et les fonctions physiques et chimiques, la matière organique et l'activité biologique des sols sont les éléments fondamentaux de la production agricole et déterminent, dans leur complexité, la fertilité et la productivité des sols. La bonne gestion des sols vise à maintenir et améliorer la productivité en accroissant la disponibilité et l'utilisation par les végétaux de l'eau et des éléments nutritifs par le renforcement de l'activité biologique du sol, la reconstitution de la matière organique et de l'humidité et la limitation des pertes de sol, d'éléments nutritifs et de produits agrochimiques par l'érosion, le ruissellement et le lessivage des eaux de surface ou des eaux souterraines. La gestion du sol est généralement entreprise sur l'exploitation ou sur le terrain, mais elle a des répercussions sur la zone environnante ou sur le bassin versant par suite des effets du ruissellement, des sédiments, des mouvements d'éléments nutritifs et de la mobilité du bétail et des espèces associées: prédateurs, organismes nuisibles et agents de lutte biologique.

ii) Les bonnes pratiques concernant les sols incluent le maintien ou l'amélioration de la matière organique du sol par l'augmentation du carbone du sol au moyen de rotations appropriées des cultures, d'épandage d'engrais organique, de gestion des pâturages et d'autres modes d'utilisation des terres, de pratiques culturales rationnelles, mécaniques et/ou de conservation; par le maintien du couvert du sol pour assurer un habitat propice à la faune et à la flore, par la limitation des pertes provoquées par l'érosion éolienne et hydrique, par l'épandage d'engrais organiques et minéraux et d'autres produits agrochimiques en quantité et en temps opportuns et selon des méthodes adaptées aux besoins agronomiques et environnementaux et aux nécessités de la santé publique.

 

retour

 
 
commentaires? écrivez au webmaître