FAO.org

Accueil > Publications
Résumé. Perspectives Agricoles de l'OCDE et de la FAO 2017-2026

Résumé. Perspectives Agricoles de l'OCDE et de la FAO 2017-2026

La treizième édition conjointe des Perspectives Agricoles de l’OCDE et de la FAO 2017-2026 présente des projections à l’horizon 2026 pour les principaux produits agricoles, les biocarburants et le poisson. Le rapport 2017 comprend un chapitre spécial sur les perspectives de l’Asie du Sud-Est et les défis auxquels la région sera confrontée. Au cours des dix prochaines années, les marchés agricoles devraient continuer à manquer de dynamisme, la croissance chinoise ralentissant et les politiques relatives aux biocarburants étant moins influentes que par le passé. La croissance future de la production végétale devrait provenir principalement de l’augmentation des rendements, et les hausses de production de viande et produits laitiers à la fois de l’accroissement du cheptel et de meilleurs rendements. Les échanges agricoles devraient augmenter plus lentement, mais, par rapport à d’autres secteurs, demeurer moins sensibles à la torpeur économique. Ces pressions sur la demande, l’offre et les échanges sont manifestes en Asie du Sud-Est, où ce rapport identifie des possibilités pour améliorer durablement la productivité agricole. On s’attend à ce que les prix réels de la plupart des produits restent stables ou diminuent.

Télécharger le rapport.

Dernières parutions

Rapport de la quatrième Réunion ministérielle sur les cours et les marchés des produits: Réunion ministérielle sur les tendances à long terme des cours des produits et leurs conséquences pour le développement agricole

Les ministres de l'agriculture et les ministres du commerce se sont réunis le 3 octobre 2016 au siège de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) à Rome pour débattre et échanger des vues sur les politiques et stratégies sur le thème des «tendances à long terme des cours des produits et leurs conséquences pour le développement agricole».

Consulter en ligne

Directives volontaires pour une gestion durable des sols

Les Directives volontaires pour une gestion durable des sols ont été élaborées dans le cadre d’un processus ouvert, au sein du Partenariat mondial sur les sols. Elles visent à servir de référence et à fournir à un vaste éventail de parties prenantes engagées des recommandations générales d’ordre technique et stratégique concernant la gestion durable des sols. Elles ont été adoptées par l’Assemblée plénière du Partenariat mondial sur les sols à sa quatrième session (Rome, 25 mai 2016), approuvées par le Comité de l’agriculture de la FAO à sa 25ème session (Rome, 28 septembre 2016) et enfin, entérinées par le Conseil de la FAO à sa 155ème session (Rome, 5 décembre 2016).

Consulter en ligne

Vivre et se nourrir de la forêt en Afrique centrale

Ce livre nous emmène au cœur des zones de forêts denses et sahéliennes de l’Afrique centrale, un écosystème précieux et essentiel à la vie quotidienne de ses habitants, représentant l’un des trois principaux ensembles boisés tropicaux de la planète.

Consulter en ligne

Des transferts productivs innovants (CASH+) au Mali

Au Mali, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) expérimente l’approche des «transferts productifs» (CASH+), mise en oeuvre avec succès depuis 2014 dans d’autres pays, notamment d’Afrique de l’Ouest. Le programme, d’une durée de 18 mois, associe des transferts monétaires non conditionnels à la fourniture d’intrants en nature pour l’élevage (noyaux de caprins et aliments pour le bétail) au bénéfice de 750 ménages vulnérables, soit environ 5 300 personnes, de 36 villages de la région de Kayes.

Consulter en ligne

Rapport technique. Analyse de vulnérabilité auchangement climatiquedu couvert forestier Le site pilote de Siliana, Tunisie

Le site pilote retenu est celui du bassin versant de Siliana. Le gouvernorat auquel il appartient, et dont il porte le nom, s’étend sur une surface totale de 464 200 ha.  La ville de Siliana, qui constitue le chef-lieu du gouvernorat, est située à environ 110 km au sud-ouest de Tunis.

Consulter en ligne

Renforcement de l’ecience et de la productivité de l’eau à usage agricole à l’échelle africaine et mondiale

L’évaluation décrite dans le présent rapport fait partie du projet «Renforcement de l’efficience et de la productivité de l’eau à usage agricole à l’échelle africaine et mondiale”, qui vise à réduire la faim et la pauvreté dans trois pays africains (Burkina Faso, Maroc et Ouganda) en mettant l’accent sur l’amélioration de la GEA et son intégration dans les cadres et processus nationaux. Ce rapport contribue en particulier au résultat 3 du projet: Amélioration de la capacité de collecte de l’eau à usage agricole au Burkina Faso, au Maroc et en Ouganda.

Consulter en ligne

Demandes nationales de sciages: Obstacle ou opportunité pour promouvoir l’utilisation desressources forestières d’origine légale au Cameroun?

L’importance économique et sociale de la consommation domestique de bois est aujourd’hui reconnue en Afrique centrale, mais elle est largement alimentée par des sciages d’origine informelle. Personne n’a encore développé une compréhension globale de ces filières afin d’élaborer les conditions d’améliorer la légalité de ce commerce et de ces pratiques. L’objectif de ce rapport est de passer en revue les différents types de demande et d’offre de produits bois sur le marché intérieur camerounais (Yaoundé et Douala) pour identifier les possibilités de promouvoir une consommation de sciages et de meubles d’origine légale, qui renforcerait la gestion durable des ressources ligneuses et une croissance économiquement verte à long terme.

Consulter en ligne