Publications

Faits marquants

En marge de la conférence «L’emploi des jeunes dans l’agriculture comme une solution solide pour mettre fin à la faim et à la pauvreté en [...]

Ce livre nous emmène au cœur des zones de forêts denses et sahéliennes de l’Afrique centrale, un écosystème précieux et essentiel à la vie quotidienne de ses habitants, représentant l’un des trois principaux ensembles boisés tropicaux de la planète.

Voir en ligne

Au Mali, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) expérimente l’approche des «transferts productifs» (CASH+), mise en oeuvre avec succès depuis 2014 dans d’autres pays, notamment d’Afrique de l’Ouest. Le programme, d’une durée de 18 mois, associe des transferts monétaires non conditionnels à la fourniture d’intrants en nature pour l’élevage (noyaux de caprins et aliments pour le bétail) au bénéfice de 750 ménages vulnérables, soit environ 5 300 personnes, de 36 villages de la région de Kayes.

Voir en ligne

Le site pilote retenu est celui du bassin versant de Siliana. Le gouvernorat auquel il appartient, et dont il porte le nom, s’étend sur une surface totale de 464 200 ha.  La ville de Siliana, qui constitue le chef-lieu du gouvernorat, est située à environ 110 km au sud-ouest de Tunis.

Voir en ligne

L’évaluation décrite dans le présent rapport fait partie du projet «Renforcement de l’efficience et de la productivité de l’eau à usage agricole à l’échelle africaine et mondiale”, qui vise à réduire la faim et la pauvreté dans trois pays africains (Burkina Faso, Maroc et Ouganda) en mettant l’accent sur l’amélioration de la GEA et son intégration dans les cadres et processus nationaux. Ce rapport contribue en particulier au résultat 3 du projet: Amélioration de la capacité de collecte de l’eau à usage agricole au Burkina Faso, au Maroc et en Ouganda.

Voir en ligne

1 2 3 4 5