Fiche d’information : Les légumineuses contribuent à la sécurité alimentaire

La FAO a élaboré une série de fiches qui reprennent les messages clés de l'Année internationale des Légumineuses. Ces documents expliquent de manière approfondie comment les légumineuses peuvent contribuer à améliorer la santé, la nutrition, la biodiversité, la sécurité alimentaire et la capacité d’adaptation au changement climatique.

La sécurité alimentaire est assurée lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, la possibilité physique, sociale et économique de se procurer une nourriture suffisante, salubre et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins et préférences alimentaires pour mener une vie saine et active. L’insécurité alimentaire constitue un problème majeur pour de nombreuses personnes et de nombreux ménages dans les pays pauvres et en développement – selon les estimations, il y aurait 795 millions de personnes sous-alimentées. Les légumineuses peuvent contribuer à la sécurité alimentaire de plusieurs façons.

Une source précieuse de protéines

Les légumineuses représentent une source de protéines bon marché – un élément essentiel de tout régime sain, mais surtout dans les zones pauvres où la viande, les produits laitiers et le poisson sont économiquement inabordables. Les protéines obtenues à partir des légumineuses sont sensiblement moins chères que celles issues des aliments d’origine animale. Les légumineuses peuvent également constituer une source de revenu. En effet, les petits agriculteurs qui cultivent des légumineuses peuvent les vendre sur les marchés, ou les transformer pour créer des produits à valeur ajoutée.

Un produit de longue conservation qui présente une faible empreinte écologique du gaspillage alimentaire

Si elles sont correctement stockées, les légumineuses demeurent comestibles pendant plusieurs années, ce qui en fait un choix judicieux pour les ménages ne disposant pas d’un réfrigérateur. Comme les légumineuses sont des produits de longue conservation, la proportion de déchets alimentaires au stade de la consommation, dus à la détérioration, est très faible, ce qui contribue également à assurer la sécurité alimentaire des ménages. En outre, de nombreuses semences de légumineuses sont capables de germer même après avoir été stockées pendant une longue période, permettant ainsi aux agriculteurs, dans certains cas, de les planter lors de campagnes agricoles ultérieures.

Elles peuvent être cultivées dans des régions marginales

Il existe de nombreuses légumineuses résistantes à la sécheresse, comme les pois d’Angole, les pois bambara et les lentilles. Ces légumineuses peuvent être cultivées dans des régions où le climat est aride et où les précipitations peu abondantes ne dépassent pas les 300-450 mm/année. Il s’agit de terres où les autres cultures ne peuvent pas pousser ou donnent de faibles rendements.

03/05/2016

Partagez