FAO.org

Accueil > Réduction des émissions provenant du déboisement et de la dégradation des forêts REDD+ > Domaines de travail > Mise en œuvre de REDD+
Réduction des émissions provenant du déboisement et de la dégradation des forêts REDD+

Mise en œuvre de REDD+

À la suite de la phase initiale de préparation REDD+, un nombre croissant de pays se trouvent dans une phase avancée dans leurs efforts de préparation et évoluent vers la mise en œuvre des activités de REDD+ pour réduire les émissions et accéder aux paiements liés aux résultats (RBP). Parallèlement, de nombreux donateurs et initiatives soutiennent ces pays dans la planification et la mise en œuvre des activités d'atténuation REDD+, qui sont essentielles pour atteindre les objectifs REDD+ attendus.

Dans les trois régions géographiques (Asie-Pacifique, Afrique, Amérique latine et Caraïbes), les pays sollicitent l’appui technique de la FAO pour la mise en œuvre de la REDD+, dont : 

  • la formulation d'actions REDD+;
  • la mise en œuvre d'actions REDD+, y compris les actions habilitantes;
  • la mesure et la notification des résultats des actions REDD+.

Bien que cette page internet spécifique se concentre sur la formulation et la mise en œuvre d’actions d'atténuation REDD+, des informations supplémentaires sur les travaux de la FAO sur la mesure et la notification des résultats de la REDD+ ainsi que sur les NERF sont également disponibles sur des pages spécifiques.

Ces activités REDD+ font référence aux étapes nécessaires par lesquelles les pays doivent passer pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GHG) dans le cadre de la CCNUCC. Plus précisément, les: «parties doivent adopter des politiques nationales et prendre des mesures correspondantes pour atténuer les changements climatiques, en limitant leurs émissions anthropiques de gaz à effet de serre et en protégeant et en améliorant les puits et réservoirs de gaz à effet de serre» (article 4.2(a) de la CCNUCC).

A travers REDD+, les actions incluent les instruments légaux ou politiques additionnels afin de mener d´autres actions mises en place pour déployer des activités REDD+.  Les actions REDD+ ont la plupart des fois le potentiel pour contribuer à différentes activités REDD+, et peuvent s´appliquer á différents secteurs liés à l´utilisation des terres,  en plus du secteur forestier.

Les actions REDD+ en général se catégorisent de deux types - politiques et mesures - mais la distinction entre ces deux peut ne pas être claire. Le terme ´politiques´ se réfère aux actions liées au contexte qui favorise les activités REDD+, alors que le terme ´mesures´ se réfère aux actions liées à l´application de REDD+ sur le terrain. 

Dans le contexte de REDD+, les mesures d'atténuation peuvent souvent impliquer les politiques et les mesures (PAM) mentionnées par la CCNUCC et comprennent des instruments juridiques et politiques tels que:    

  • les réglementations mises à jour, les droits fonciers, les subventions, les incitations, la transparence, l’application de la loi;
  • les activités de mise en œuvre sur le terrain telles que: la planification de l'utilisation des terres, la foresterie et les pratiques agricoles durables, le soutien aux moyens de subsistance alternatifs, la restauration des forêts;
  • les stratégies nationales, les plans d'investissement et les études des facteurs du changement climatique;
  • les droits carbone et le partage des bénéfices.

La différence entre les politiques et les mesures peut être floue.

Thematic readings "From REDD+ Readiness to Implementation and Results: FAO’s support to countries"

Under the common theme “From REDD+ Readiness to Implementation and Results: FAO’s support to countries”, a set of flyers was recently published by FAO. The flyers aim to facilitate countries’ reflection and decision-making on how to plan and implement actions to reduce emissions from deforestation and forest degradation:  

Additional thematic readings on other REDD+ actions, will be released in the forthcoming months, to cover the multiple mitigation options that countries may implement to achieve their climate change targets.