FAO en République démocratique du Congo

Programmes et projets

La Représentation de la FAO en République Démocratique du Congo a mis en place le Cadre de Programmation Pays (CPP) 2019-2023, fruit d’une large consultation entre le Gouvernement, la société civile et le secteur privé. Ce plan cadre de gestion stratégique 2019-2023 de la FAO cible les grandes priorités de développement socio-économiques dans les secteurs clés de l’agriculture, de la production animale et de la pêche, de la gestion durable des ressources forestières (faune, flore, ressources en eaux).

Le CPP reprend les priorités pertinentes des programmes nationaux de développement économique et social, en particulier le Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté et le Plan National d’Investissement Agricole (2013-2020). Aligné sur le Cadre d’Assistance au Développement des Nations Unies, sur les priorités régionales et sous régionales de la FAO, le CPP constitue une contribution de la FAO à la mise en œuvre de ces cadres de développement nationaux. Il identifie ainsi les domaines prioritaires dans lesquels la FAO dispose d'avantages comparatifs par rapport aux autres partenaires au développement.

Domaine prioritaire 1. L’amélioration de la gouvernance des secteurs de l'agriculture, Elevage pêche et gestion des ressources naturelles

Pour le Gouvernement, les interventions dans ce domaine se focalisent sur le renforcement par un appui technique et institutionnel, des capacités des structures centrales et provinciales dans les domaines de l’analyse diagnostic, de la planification axée sur les résultats, de la programmation, budgétisation et la supervision des activités de terrain. La FAO appuie en outre la revitalisation des appareils statistiques agricoles et environnementaux du pays ainsi que le renforcement du système national d’alerte rapide et de suivi agricole, de sécurité alimentaire et de nutrition.

Domaine prioritaire 2. Le développement des filières végétales, animales et halieutiques par l’approche « chaînes de valeur et de l’agro-business »

L'appui de la FAO est orienté dans ce domaine vers la promotion d'un développement progressif des filières agricoles commerciales témoignant d'une grande compétitivité, en facilitant l'accès aux semences améliorées et aux géniteurs performants. L'application de l'approche filière facilite également l'accès aux intrants, à la terre, aux techniques améliorées et aux services de crédit- épargne. La FAO soutient aussi l'émergence des techniques de transformation conférant une valeur ajoutée aux produits. Un accent particulier est mis sur le renforcement des liens entre les différents maillons des filières.

Domaine prioritaire 3. La protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques

L'appui de la FAO se focalise sur l'opérationnalisation des mécanismes de gestion participative et de conservation de la biodiversité, qui favorisent la valorisation durable et économique des ressources foncières, hydriques, forestières, et halieutiques. Il est en outre, axé accès sur la stratégie de développement de villes vertes ainsi que l'opérationnalisation du système Monitoring, Reporting et Vérification (MRV) pour alimenter la stratégie nationale REDD+ et la restauration du système national des prévisions agro-météorologiques.

Questions transversales

La lutte contre l'insécurité alimentaire et nutritionnelle, le développement de l'agriculture et des productions animales et halieutiques, la gestion durable des ressources naturelles et la préservation de l'environnement en République démocratique du Congo dans le cadre de la mise en œuvre CPP 2013-2017, nécessitent l'intégration systématique des questions transversales ci-dessous dans toutes les interventions de la FAO en RDC notamment en matière de formulation de projets et d'appui technique, d'assistance aux politiques et stratégies et de renforcement de capacités.

Pour ce faire la stratégie d'identification des groupes cibles et des zones géographiques d'intervention s'articulera sur les principes des Nations Unies tel que le droit à l'alimentation, les droits humains, la préservation de l'environnement et le renforcement des capacités.

  1. Emploi des jeunes dans l'agriculture, l'élevage, la pêche et l'aquaculture
  2. Le financement de l'agriculture, l'élevage, la pêche et l'aquaculture
  3. Le foncier
  4. Le Genre
  5. Le Renforcement des capacités