FAO.org

Accueil > La résilience > Contexte
La résilience

La résilience

Le développement durable ne peut être atteint sans moyens d’existence résilients. Partout dans le monde, les populations sont de plus en plus exposées aux aléas naturels et aux crises – tels que la sécheresse, les inondations, les séismes, les épidémies ou bien encore les conflits, les perturbations du marché et les crises prolongées complexes. À l’échelle mondiale, 75 pour cent de la population affectée par la pauvreté et des personnes en insécurité alimentaire dépendent de l'agriculture et des ressources naturelles pour leur survie. Ce sont généralement les populations les plus durement touchées par les catastrophes.

La FAO aide les pays à accroître la résilience des ménages, des communautés et des institutions pour prévenir plus efficacement et faire face aux menaces et aux catastrophes qui affectent l'agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition.

La récurrence des catastrophes et des crises mine les efforts des pays pour éliminer la faim et la malnutrition et pour parvenir au développement durable. Les personnes qui dépendent de l'agriculture, de l'élevage, des forêts ou de la pêche pour leur nourriture et leurs revenus - environ un tiers de la population mondiale - sont souvent les personnes les plus vulnérables et les plus touchées par les crises. Le changement climatique, en particulier les chocs liés aux conditions météorologiques extrêmes, exacerbe cette situation.

Afin de surmonter cela, les ménages pauvres se voient souvent contraints de vendre leurs actifs productifs, de réduire leurs repas ou de quitter leurs fermes à la recherche de travail. Les crises récurrentes mettent également les ressources naturelles à rude épreuve, ayant des conséquences dévastatrices sur les moyens d’existence, comme la réduction des forêts et l’appauvrissement des sols, la rareté de l'approvisionnement en eau et la dégradation des pâturages.

Les personnes ayant des moyens d’existence résilients sont mieux à même de prévenir et de réduire l'impact des catastrophes dans leur vie. Ils peuvent mieux résister aux dommages, récupérer et s’adapter lorsque les catastrophes ne peuvent être évitées.

Au sein de la FAO, l’amélioration de la résilience des moyens d'existence issus de l’agriculture, pour faire face aux menaces et aux crises, est une priorité de l'Organisation. Le travail de résilience de la FAO est multisectoriel, il englobe tous les aspects de l'agriculture: les cultures, l’élevage, la pêche, l'aquaculture, la foresterie, la gestion des ressources naturelles et des chaînes de valeur.

La FAO combine les forces de l'assistance humanitaire et des actions de développement afin d’aider les pays à prévenir et à faire face de façon plus efficace aux menaces et aux catastrophes qui affectent l'agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition.

L'approche de la FAO est proactive. En s’attaquant aux causes profondes des risques et des crises et en se concentrant sur la prévention des risques, de réels progrès peuvent être accomplis pour un monde libéré de la faim.

La résilience face aux aléas naturels et les catastrophes qui en résultent

Ces dix dernières années, les catastrophes naturelles ont causé des dommages de près de 1,3 milliard USD et touché 2,7 milliards de personnes. Le changement climatique provoque des phénomènes météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents, intenses et coûteux. Les personnes les plus vulnérables sont celles en insécurité alimentaire, les familles pauvres qui puisent leurs moyens d’existence de l'agriculture. La FAO travaille à l’échelle locale et mondiale pour s’assurer que la réduction et la gestion des risques de catastrophe améliore la résilience des moyens d’existence, contribuant ainsi à l’agriculture durable, à la sécurité alimentaire et à la nutrition ...en lire plus

Construire la résilience pendant les crises prolongées

Les crises prolongées ont de nombreuses causes imbriquées et persistantes. Elles touchent environ 474 millions de personnes dans le monde – dont une personne sur trois est sous-alimentée. La récurrence des catastrophes naturelles et causées par l’homme, la faiblesse de la gouvernance et le manque de viabilité des systèmes de moyens d’existence, accroissent la vulnérabilité des familles et les exposent aux chocs. Répondre efficacement lors des crises prolongées exige une compréhension accrue de leurs causes structurelles, des cadres politiques innovants et des efforts de collaboration ...en lire plus 

Crise de la filière alimentaire - Système de prévention des crises

La résistance des ravageurs et les maladies transfrontières végétales et animales (notamment dans les domaines des pêches et des forêts), ainsi que la sûreté alimentaire et les événements radiologiques, constituent les menaces principales pour la filière alimentaire depuis la production jusqu'à la consommation. Ces menaces ont un impact direct sur la sécurité alimentaire, les moyens d’existence et la santé des personnes. Grâce au Cadre de gestion des crises pour la filière alimentaire - Système de prévention des crises (FCC-EMPRES), la FAO intègre efficacement la prévention, la préparation et la réponse aux situations d'urgence touchant la filière alimentaire, permettant ainsi le renforcement de la résilience des moyens d’existence ...en lire plus

Rubriques connexes

 - 22/03/2018
Un nouveau rapport publié aujourd'hui sonne l'alarme concernant les niveaux élevés de la faim dans le monde. Quelque 124 millions de personnes dans 51 pays ont ...en lire plus
 - 28/02/2018
Karamoja, Ouganda est l’une des régions les plus vulnérables aux risques climatiques dans le pays. La sécheresse est la catastrophe naturelle principale et récurrente, dont les ...en lire plus
 - 08/02/2018
Les conflits et les chocs climatiques ont contribué à augmenter les souffrances liées à la faim après pourtant plusieurs décennies de baisse constante. La FAO demande 1,06 milliard ...en lire plus
 - 29/01/2018
Sandy, Matthew, Maria... ces ouragans se sont tous abattus sur Haïti. Sa situation géographique, entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique rend l’île particulièrement sujette ...en lire plus
 - 21/12/2017
Des conflits prolongés et des crises à répétition dans une poignée de pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord entravent les efforts déployés pour éradiquer la ...en lire plus
 - 12/12/2017
Cette brochure a été publiée à l’occasion de la Conférence des Parties (COP23) à Bonn. Elle comporte une synthèse du soutien apporté par la FAO pour ...en lire plus
 - 04/10/2017
Au Mali, les populations qui vivent essentiellement de l’agriculture et de l’élevage, un peu plus de 40 pour cent de la population, sont ceux qui présentent ...en lire plus
 - 03/10/2017
La Banque mondiale et la FAO ont lancé un projet d'une valeur de 36 millions de dollars visant à fournir une aide immédiate à plus de 630 ...en lire plus
 - 06/09/2017
On entend par crise prolongée une situation au cours de laquelle une partie importante de la population est extrêmement vulnérable aux maladies, à la mort et ...en lire plus
 - 06/09/2017
Cette note porte sur l’élevage du bétail en situation de crise prolongée et présente les défis ainsi que de possibles solutions en s’appuyant sur l’expérience de ...en lire plus