FAO.org

Accueil > La résilience > Domaines de travail > Crises prolongées
La résilience

Construire la résilience pendant les crises prolongées

Les crises prolongées représentent les contextes les plus difficiles pour éliminer la faim, la malnutrition et la pauvreté. Elles sont animées par une combinaison de causes récurrentes - facteurs d'origine humaine, aléas naturels (survenant souvent simultanément), longues crises alimentaires, dégradation des moyens d’existence et des systèmes alimentaires, et insuffisance de la gouvernance et des capacités institutionnelles pour faire face à la crise qui en résulte. Près d'un demi-milliard de personnes dans plus de 20 pays et territoires sont actuellement touchés par des crises prolongées. Dans ces pays, les taux de sous-alimentation sont sévères (39 pour cent contre 15 pour cent dans les pays en développement) et les niveaux de retard de croissance ainsi que les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans sont particulièrement préoccupants.

Les crises prolongées sont devenues la nouvelle norme, avec 40 pour cent de crises alimentaires actuelles supplémentaires considérées comme des crises prolongées par rapport à 1990. Les crises persistantes, les pays et les communautés ont besoin de stratégies plus efficaces et durables pour renforcer leurs capacités à faire face aux chocs et aux facteurs de stress. Le concept de résilience est apparu comme un cadre viable à cet effet, permettant d’intégrer à la fois les initiatives humanitaires et les initiatives de développement à long terme.

Construire la résilience dans les crises prolongées exige des cadres politiques innovants, une meilleure compréhension des causes structurelles, et des efforts coordonnés afin de réduire l'exposition des communautés aux chocs. La FAO travaille avec les gouvernements et d'autres partenaires pour construire des moyens d’existence et des systèmes alimentaires résilients pendant les crises prolongées, notamment à travers:

Soutenir les cadres politiques

Donner des orientations, promouvoir les partenariats, renforcer l'engagement politique et assurer des liens plus étroits entre les actions humanitaires et de développement pour traiter les causes profondes de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition, construire des moyens d’existence résilients et répondre aux besoins immédiats dans les crises prolongées.

À titre d’exemple : La FAO participe à la préparation du Comité de programme d’action de la sécurité alimentaire mondiale (CFS-A4A), cadre permettant de guider de façon plus exhaustive et plus efficace, les politiques et les mesures de lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition pendant les crises prolongées. Ce programme d’action devrait être approuvé par le CFS en 2015.

Information et analyse

Développer des outils et promouvoir des approches et des normes communes pour l'analyse factuelle afin d’élaborer les politiques et les programmes de renforcement résilience.

À titre d’exemple : la FAO dirige des efforts visant à mieux comprendre, mesurer et informer la prise de décisions pour le renforcement des capacités de résilience et l'application des politiques à travers le développement et l'application du modèle de l'analyse et de la mesure de l’indicateur résilience (RIMA); travaille avec les autorités régionales (ex: IGAD, CILSS) pour établir des unités d’analyse de la résilience. La FAO encourage également l'utilisation d'une approche commune pour l'analyse de la sécurité alimentaire à travers le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) dans plus de 29 pays.

Soutenir les moyens d’existence

Identifier et mettre en œuvre les bonnes pratiques pour renforcer la résilience des communautés.

À titre d’exemple : la FAO soutient l’amélioration de l'accès des communautés aux dispositifs de protection social, des terres agricoles et aux ressources. La FAO élabore également des normes techniques et des lignes directrices pour la préparation et l'intervention d'urgence et promeut leur application pendant les crises prolongées.

Rubriques connexes

 - 13/06/2008
The overall intention of this Needs Assessment (NA) is to elaborate a pragmatic Emergency and Rehabilitation Programme for the geographical area most affected by Cyclone Nargis. ...en lire plus
 - 04/06/2008
La FAO a lancé une initiative d’urgence d’une valeur de 17 millions de dollars pour contrer la flambée des prix des denrées alimentaires, qui risque non seulement ...en lire plus
 - 03/06/2008
Notant que "le temps du verbe est largement dépassé" et que "le moment de l’action est venu", M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a ...en lire plus
 - 02/06/2008
For several decades, Darfur has been the scene of disputes and competition between predominantly nomadic pastoralists and settled farming communities over land and dwindling natural resources. ...en lire plus
 - 23/05/2008
The Disaster Risk Management (DRM) Systems Analysis Guide provides a set of tools and methods to assess existing structures and capacities of national, district and local ...en lire plus
 - 22/05/2008
Possible aggravation de la faim dans certains pays pauvres. La flambée des prix des denrées alimentaires a tout particulièrement affecté les populations vulnérables de nombreux pays ...en lire plus
 - 19/05/2008
Situation bientôt intenable pour les citadins pauvres et les ruraux éprouvés par la sécheresse. La situation humanitaire en Somalie se détériore rapidement du fait à la ...en lire plus
 - 09/05/2008
10 millions de dollars pour secourir les communautés rurales et les pêcheurs pauvres. La FAO a réclamé aujourd'hui 10 millions de dollars pour aider les communautés rurales et ...en lire plus
 - 05/05/2008
Déclaration de M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, à la suite de l’annonce par le Président George W. Bush d’une demande au Congrès pour ...en lire plus
 - 01/05/2008
The Crisis Management Centre for Animal Health (CMC-AH) is the lead facility of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) for animal disease ...en lire plus