FAO.org

Accueil > La résilience > Domaines de travail > Crises prolongées
La résilience

Construire la résilience pendant les crises prolongées

Les crises prolongées représentent les contextes les plus difficiles pour éliminer la faim, la malnutrition et la pauvreté. Elles sont animées par une combinaison de causes récurrentes - facteurs d'origine humaine, aléas naturels (survenant souvent simultanément), longues crises alimentaires, dégradation des moyens d’existence et des systèmes alimentaires, et insuffisance de la gouvernance et des capacités institutionnelles pour faire face à la crise qui en résulte. Près d'un demi-milliard de personnes dans plus de 20 pays et territoires sont actuellement touchés par des crises prolongées. Dans ces pays, les taux de sous-alimentation sont sévères (39 pour cent contre 15 pour cent dans les pays en développement) et les niveaux de retard de croissance ainsi que les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans sont particulièrement préoccupants.

Les crises prolongées sont devenues la nouvelle norme, avec 40 pour cent de crises alimentaires actuelles supplémentaires considérées comme des crises prolongées par rapport à 1990. Les crises persistantes, les pays et les communautés ont besoin de stratégies plus efficaces et durables pour renforcer leurs capacités à faire face aux chocs et aux facteurs de stress. Le concept de résilience est apparu comme un cadre viable à cet effet, permettant d’intégrer à la fois les initiatives humanitaires et les initiatives de développement à long terme.

Construire la résilience dans les crises prolongées exige des cadres politiques innovants, une meilleure compréhension des causes structurelles, et des efforts coordonnés afin de réduire l'exposition des communautés aux chocs. La FAO travaille avec les gouvernements et d'autres partenaires pour construire des moyens d’existence et des systèmes alimentaires résilients pendant les crises prolongées, notamment à travers:

Soutenir les cadres politiques

Donner des orientations, promouvoir les partenariats, renforcer l'engagement politique et assurer des liens plus étroits entre les actions humanitaires et de développement pour traiter les causes profondes de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition, construire des moyens d’existence résilients et répondre aux besoins immédiats dans les crises prolongées.

À titre d’exemple : La FAO participe à la préparation du Comité de programme d’action de la sécurité alimentaire mondiale (CFS-A4A), cadre permettant de guider de façon plus exhaustive et plus efficace, les politiques et les mesures de lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition pendant les crises prolongées. Ce programme d’action devrait être approuvé par le CFS en 2015.

Information et analyse

Développer des outils et promouvoir des approches et des normes communes pour l'analyse factuelle afin d’élaborer les politiques et les programmes de renforcement résilience.

À titre d’exemple : la FAO dirige des efforts visant à mieux comprendre, mesurer et informer la prise de décisions pour le renforcement des capacités de résilience et l'application des politiques à travers le développement et l'application du modèle de l'analyse et de la mesure de l’indicateur résilience (RIMA); travaille avec les autorités régionales (ex: IGAD, CILSS) pour établir des unités d’analyse de la résilience. La FAO encourage également l'utilisation d'une approche commune pour l'analyse de la sécurité alimentaire à travers le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) dans plus de 29 pays.

Soutenir les moyens d’existence

Identifier et mettre en œuvre les bonnes pratiques pour renforcer la résilience des communautés.

À titre d’exemple : la FAO soutient l’amélioration de l'accès des communautés aux dispositifs de protection social, des terres agricoles et aux ressources. La FAO élabore également des normes techniques et des lignes directrices pour la préparation et l'intervention d'urgence et promeut leur application pendant les crises prolongées.

Rubriques connexes

 - 22/01/2008
Three years after the tsunami deadly hit Aceh, the fishers, the coastal communities, the state and several aid agencies continue to join efforts in rebuilding the ...en lire plus
 - 22/01/2008
Building a sustainable future for coastal communities from the bottom up - Youth from tsunami-affected fishing villages of four districts of the west coast in Nanggroe ...en lire plus
 - 07/01/2008
The purpose of this document1 is to provide FAO’s past, current and prospective new donors with a brief update of FAO’s emergency programme in the Democratic ...en lire plus
 - 07/01/2008
The Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) is appealing for USD 73 307 596 million under the 2008 Work Plan for the Sudan, ...en lire plus
 - 06/01/2008
Village Mera is located on a mountain top at a distance of around 6 km from Union Council Boi of district Abbottabad in Pakistan. Mera is ...en lire plus
 - 01/01/2008
La Représentation de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) en République centrafricaine a le plaisir d'informer les bénéficiaires de ses programmes, les partenaires ...en lire plus
 - 01/01/2008
The Plan of Action (PoA) is a planning tool conceived to concretely and efficiently set a technically appropriate framework for interventions by the Uganda FSAL agencies ...en lire plus
 - 20/12/2007
The Asian tsunami of 26 December 2004 killed nearly 300 000 people and devastated the livelihoods of millions more, many of them poor fishers and fish ...en lire plus
 - 17/12/2007
La FAO exhorte les gouvernements et la communauté internationale à mettre en œuvre des mesures immédiates pour soutenir les pays pauvres durement touchés par la flambée ...en lire plus
 - 11/12/2007
FAO agricultural fairs help thousands of poor farm families in southern Africa – FAO has distributed over 1 000 tonnes of seeds, as well as fertilizer ...en lire plus