Resilience
Cabo Verde | Belgium supports vulnerable farmers affected by three years of drought and the effects of COVID-19

Cabo Verde | Belgium supports vulnerable farmers affected by three years of drought and the effects of COVID-19 [in French]

30/07/2020

The emergency project aims at supporting the Government of Cabo Verde in the preparation of the 2020/21 agricultural campaign and to protect farmers’ means of production, in order to ensure the food security of vulnerable households affected by successive shocks

Le Cabo Verde, petit État insulaire en développement, a été touché par trois années consécutives de sécheresse et de mauvaises campagnes agricoles. Les vulnérabilités économiques du pays ont été marquées par l’instabilité des précipitations, qui impacte notamment l’agriculture et les revenus, et par les effets du changement climatique dans la zone sahélienne. Aujourd’hui, l’impact de la covid-19 conjugué aux répercussions des sécheresses risquent de nuire considérablement à la campagne agricole 2020/21, avec des agriculteurs confrontés à une pénurie de semences de cultures céréalières, à des capacités agricoles réduites, ainsi qu’à une forte probabilité d’une invasion de criquets pèlerins et de chenilles légionnaires d’automne. De plus, le marché du travail est d’ores et déjà touché avec la perte d’environ 18 000 emplois dans le secteur du tourisme, de la consommation et des investissements, engendrant l’augmentation du taux de chômage dans tout le pays. Selon la Banque centrale du Cabo Verde, le taux d’inflation pourrait atteindre 0,9 à 1,2 pour cent et le PIB pourrait baisser de 4 à 6,1 pour cent, entraînant une réduction globale de l’activité économique et un accès physique et économique des ménages à la nourriture significativement réduit. Enfin, des difficultés d’achat de semences et de produits phytosanitaires sont attendues, ce qui pourrait considérablement toucher les moyens d’existence et la sécurité alimentaire des ménages les plus vulnérables.

En réponse à ces défis majeurs, et en particulier aux effets potentiellement négatifs de la pandémie de la covid-19 sur l’accès aux intrants et à l’impact des sécheresses récurrentes, le Ministère de l’agriculture et de l’environnement du Cabo Verde a sollicité le soutien de la FAO afin de rétablir les moyens de production des ménages, d’appuyer la préparation de la campagne agricole 2020/21 et de protéger les moyens d’existence des agriculteurs les plus vulnérables. En effet, la FAO a développé au Cabo Verde une grande expertise en matière d’assistance technique, de formation, de partage de connaissances et de diffusion des acquis sur les questions liées à l’agriculture et à la sécurité alimentaire. De plus, au niveau local, le bureau de la FAO participe activement et efficacement à la réponse des Nations Unies et de ses partenaires pour faire face aux effets de la covid-19

Ainsi, avec le soutien du gouvernement du Royaume de Belgique, par le biais du Fonds spécial pour les activités d’urgence et de relèvement (SFERA), la FAO a lancé un projet d’urgence dont les objectifs sont les suivants:

  • assister les autorités en charge de l’agriculture à la préparation et à la mise en place de la campagne agricole 2020/21 en fournissant les moyens nécessaires pour soutenir les agriculteurs les plus vulnérables opérant dans le secteur de l’agriculture pluviale;
  • acquérir et distribuer des semences de cultures pluviales (maïs et haricot) pour la réalisation des semis; et,
  • acquérir et constituer des stocks de produits phytosanitaires au niveau des îles et de certaines municipalités où les risques d’attaques de ravageurs sont les plus élevés. Les bénéficiaires directs du projet sont 1 325 ménages (environ 6 625 personnes) pratiquant la culture pluviale du maïs et du haricot.

Le principal partenaire de la FAO est le Ministère de l’agriculture et de l’environnement, représentant du Gouvernement pour la mise en œuvre du projet, en charge de la mobilisation des ressources humaines et matérielles pour celui-ci. Les deux entités travailleront ensemble afin de préparer à temps la campagne agricole 2020/21 et d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages dans les zones rurales.

 

Share this page