La résilience

Réseau mondial contre les crises alimentaires

Actions intégrées pour des solutions durables

La faim sous toutes ses formes a atteint des niveaux inacceptables. Le Rapport mondial sur les crises alimentaires dénonce invariablement les niveaux élevés de faim aiguë qui, au cours de ces trois dernières années, ont frappé plus de 100 millions de personnes chaque année. Si les tendances actuelles se maintiennent, il sera impossible de tenir notre engagement d'éradiquer la faim d'ici 2030.

Certes, l'aide humanitaire est essentielle, mais elle ne suffit pas à mettre les gens à l'abri d'une insécurité alimentaire aiguë. Il faut de toute évidence remédier aux faiblesses et aux causes profondes des crises alimentaires, tout en répondant aux besoins immédiats. Ceci implique d’améliorer l'alignement et la coordination des interventions humanitaires avec les efforts de développement préventifs et axés sur la résilience.

Le Réseau mondial contre les crises alimentaires a été mis en place par l'Union européenne, la FAO et le PAM lors du Sommet humanitaire mondial de 2016 pour répondre à l'appel lancé par le Sommet pour que soient adoptées de nouvelles approches permettant de faire face aux crises prolongées et aux catastrophes récurrentes, ainsi que de réduire la vulnérabilité, en gérant le risque et en réduisant la fracture existante dans les relations entre partenaires humanitaires et de développement.

La mise en œuvre du Réseau mondial a pour but de renforcer les partenariats tout en hiérarchisant les interventions sur la base d'analyses factuelles et, à terme, de mettre en place des programmes de résilience à l'échelle nationale.

Dans ce cadre, le Réseau mondial est un outil clé pour formuler et obtenir des résultats en matière de sécurité alimentaire et de nutrition dans les pays qui traversent des crises alimentaires, et ainsi soutenir les efforts consentis pour atteindre l'objectif de la Faim Zéro du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Fonctionnement du Réseau mondial

Les partenaires du Réseau mondial œuvrent aux niveaux national, régional et mondial dans trois dimensions interdépendantes:

Appréhender les crises alimentaires - Production d'informations et d'analyses fondées sur des données probantes

Les travaux menés dans ce domaine visent à encourager la diffusion d'informations neutres et consensuelles sur les crises alimentaires, en tant que biens publics mondiaux, afin d'étayer en temps voulu les processus décisionnels à tous les niveaux, ainsi que de mettre en lumière et combler les éventuelles lacunes en termes de données et de renseignements. Cette initiative s'appuie sur les mécanismes nationaux existants pour l'analyse de la sécurité alimentaire et de la nutrition, ainsi que sur les dispositifs en place pour l'analyse et l'information mondiales et régionales sur les crises alimentaires, avec le concours du Réseau d'information sur la sécurité alimentaire (FSIN). Le Réseau mondial promeut et tire le meilleur parti possible des liens stratégiques entre d'autres initiatives qui visent à renforcer l'analyse prédictive des crises alimentaires afin d'éclairer la prévention et les interventions rapides.

Investissements stratégiques dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle – Tirer parti des investissements stratégiques pour se préparer aux crises alimentaires, les prévenir et y faire face

Sur la base des informations et des analyses générées dans le cadre de la première dimension, le Réseau mondial préconise des investissements stratégiques, factuels et cohérents dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle des pays confrontés ou exposés à une crise alimentaire. Ces activités intègrent la préparation, l'anticipation et l'action précoce pour réduire l'impact des crises aiguës, ainsi que des actions humanitaires simultanées à court terme et des activités pour le développement à moyen et long terme en faveur du redressement et la reconstruction des pays.

Aller au-delà de l'alimentation - Favoriser l'adoption de mesures politiques et la coordination fonctionnelle entre les différents pôles/secteurs pour aborder d'autres dimensions des scénarios de crise de la sécurité alimentaire

Les activités relevant de cette dimension visent à renforcer la collaboration et la coordination entre les organismes, les institutions et les réseaux pour faire face de manière globale aux crises alimentaires. Le traitement des multiples facettes des crises alimentaires requiert des interventions multisectorielles, une combinaison d'efforts humanitaires, de développement et de paix, et une meilleure cohérence entre secteurs. Dans cette dimension, le Réseau mondial préconise un plaidoyer de haut niveau et un engagement politique pour répondre aux besoins humanitaires, de développement et de consolidation de la paix.

Depuis sa création, le Réseau mondial s'est efforcé de devenir opérationnel, ce qui témoigne de l'engagement de la communauté internationale à mettre en place un mécanisme coordonné pour améliorer les instruments d'intervention actuels.

Ainsi, le Réseau mondial élargit et renforce ses alliances avec toutes les parties afin d'accélérer et de multiplier ses efforts pour aller au-delà des données probantes et réaliser des investissements stratégiques coordonnés plus cohérents dans les relations entre l'humanitaire, le développement et la paix.

Définition et approche

Contribution de la FAO

La FAO est l'un des principaux fondateurs du Réseau mondial et s'emploie donc activement à le rendre pleinement opérationnel conformément à son approche.

Avec une importante contribution de l'UE dans le cadre du « Programme de partenariat du Réseau mondial contre les crises alimentaires », la FAO travaille plus particulièrement sur les trois dimensions du Réseau mondial aux niveaux mondial, régional et national. Ces travaux portent sur la production d'informations relatives à la sécurité alimentaire afin de renforcer la prévention, les mécanismes de réponse et les interventions de résilience en fonction des besoins réels. Ils se concentrent sur un ensemble de pays où sont effectués des investissements ciblés pour permettre un processus d'apprentissage des typologies d'intervention les plus efficaces dans des contextes de crises alimentaires spécifiques et pour en assurer la réplication et la mise en œuvre à une échelle adaptée, et ce, de manière coordonnée.

Le Réseau mondial est le principal cadre existant et en pleine expansion pour soutenir la mise en œuvre des activités cruciales menées par la FAO dans les contextes de crise alimentaire. La FAO continuera de jouer un rôle de chef de file dans la réalisation des activités concrètes du Réseau mondial et dans la consolidation des partenariats dans le but de collaborer efficacement à une plus grande cohérence entre l'action humanitaire, le développement et la paix.