FAO.org

Accueil > La résilience > Ressources > Intersectoriel
La résilience

Liste de documents

 - 25/05/2017
La République du Sénégal a enregistré, depuis son indépendance vis-à-vis de la France en 1960, une plus forte croissance économique que ses pays frontaliers d’Afrique de l’Ouest. Malgré tout, en 2010, 46,7 pour cent de sa population vivait sous le seuil de pauvreté (BM, 2016). En outre, les crises financières ...en lire plus
 - 12/05/2017
La FAO aide les pays à élaborer et à mettre en oeuvre des systèmes juridiques, stratégiques et institutionnels appropriés, comme par exemple, le Cadre de gestion des crises pour la filière alimentaire, la Réduction et la gestion des risques de catastrophes pour les secteurs agricoles et le Cadre d'action pour ...en lire plus
 - 08/05/2017
La région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest figure parmi les régions les plus pauvres, les moins développées et les plus exposées à l’insécurité alimentaire. Certains pays y enregistrent les taux de croissance démographique les plus élevés du monde. On estime qu’en moyenne 20 millions de personnes souffrent d’insécurité ...en lire plus
 - 05/04/2017
Une vision commune Suite aux élections présidentielles de février 2016, la République centrafricaine est retournée à l’ordre constitutionnel, après près de trois ans de conflits armés et d’une transition politique. En organisant des élections libres et démocratiques, les centrafricains ont tourné une page de leur histoire. La communauté internationale les a ...en lire plus
 - 03/02/2017
Au Mali, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met actuellement en oeuvre l’approche « Caisses de résilience » avec une forte composante nutritionnelle, au bénéfice de 3000 ménages vulnérables de 64 villages de la région de Mopti (district de Bandiagara). Lancé en février 2015 pour trois ans, ce programme vise ...en lire plus
 - 27/01/2017
Au Mali, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) expérimente l’approche des «transferts productifs» (CASH+), mise en œuvre avec succès depuis 2014 dans d’autres pays, notamment d’Afrique de l’Ouest. Le programme, d’une durée de 18 mois, associe des transferts monétaires non conditionnels à la fourniture d’intrants en nature ...en lire plus
 - 19/01/2017
Les populations d’Afrique sont de plus en plus exposées aux effets néfastes des catastrophes d’origine naturelles et anthropiques telles que la sécheresse, les inondations, les épidémies et les conflits qui menacent les systèmes de production agricole et les moyens d’existence des communautés vulnérables. L’initiative ‘Renforcer la résilience dans les zones arides ...en lire plus
 - 23/12/2016
Au Sahel, environ 65 pour cent de la population active travaillent dans le secteur agricole et leurs conditions de vie sont ainsi tributaires des aléas climatiques, des marchés et des facteurs environnementaux. Plus de la moitié sont des femmes. Les crises récurrentes constituent de réelles préoccupations pour l’atteinte d’une sécurité ...en lire plus
 - 23/12/2016
Le document s’adresse aux acteurs d’urgence pour l’inclusion de l’approche dans des actions/projets de relèvement rapide ainsi qu’aux acteurs du développement et de la protection sociale qui pourraient être intéressés pour compléter des actions de transfert monétaire avec un soutien productif aux moyens d’existence.
 - 25/11/2016
Matam est une des régions les plus pauvres et les plus exposées à l’insécurité alimentaire du Sénégal. Son économie étant majoritairement fondée sur l’agriculture et le pastoralisme, la région est particulièrement vulnérable aux changements climatiques et aux chocs socio-économiques. Matam est caractérisée par de faibles infrastructures et un accès limité à de ...en lire plus
1 2 3 4