FAO.org

Accueil > La résilience > Ressources > ressources detail
La résilience

Analyse de la résilience au Sénégal 2011

Analyse de la résilience au Sénégal 2011
May 2017

La République du Sénégal a enregistré, depuis son indépendance vis-à-vis de la France en 1960, une plus forte croissance économique que ses pays frontaliers d’Afrique de l’Ouest. Malgré tout, en 2010, 46,7 pour cent de sa population vivait sous le seuil de pauvreté (BM, 2016). En outre, les crises financières internationales, les chocs climatiques et le ralentissement de la productivité agricole survenus récemment ont plongé le pays dans la récession.

Les ménages sénégalais subissent une série de chocs exogènes, de la faible pluviosité et la sécheresse à l’instabilité des prix des denrées alimentaires, ayant une incidence négative sur leur sécurité alimentaire et leur capacité de résilience. Ce rapport vise à identifier les principaux facteurs contributifs de la résilience et de la sécurité alimentaire des ménages, en appliquant la méthodologie intitulée Mesure et analyse de l’indice de résilience (RIMA) de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et plus particulièrement le modèle de Mesure et analyse de l’indice de résilience II (RIMA-II). Les piliers de la résilience de RIMA-II examinés dans cette analyse sont l’accès aux services de base (ABS), les actifs (AST), les filets de protection sociale (SSN) et la capacité d’adaptation (AC).

La présente analyse, qui fait suite au rapport conjoint de politiques et analyses de la résilience au Sénégal en 2005, publié par la FAO en 2015 (FAO, 2015), utilise des données collectées par l’Agence Nationale de Statistique et de la Démographie (ANSD) dans le cadre de l’Enquête de Suivi de la Pauvreté au Sénégal II (ESPS-II). La première partie du rapport examine la capacité de résilience des ménages en 2010 aux échelles nationale, régionale et urbaine, ainsi qu’en fonction du genre du chef de ménage. La deuxième partie du rapport propose une analyse dynamique de la capacité de résilience et de la sécurité alimentaire entre 2005 et 2011; ce volet indirect de RIMA-II vise à identifier les piliers ayant influencé l’évolution de la résilience et de la sécurité alimentaire entre 2005 et 2011.

Enfin, les principaux résultats ont été analysés à la lumière des politiques clés programmées ou mises en oeuvre par le gouvernement sénégalais, afin de fournir des observations utiles à l’élaboration de politiques concrètes en matière de capacité de résilience et de sécurité alimentaire.

Partagez