FAO.org

Accueil > Droit à l'alimentation
Droit à l'alimentation
©FAO/Paballo Thekiso

Dans son acception générale de droit à se nourrir dans la dignité, le droit à une alimentation adéquate est un droit universel de l’homme, acquis de longue date, que de nombreux pays se sont engagés à honorer. Réciproquement, au cours des dernières décennies, plusieurs pays ont élaboré et mis en application des amendements constitutionnels, des législations, stratégies, politiques et programmes visant à concrétiser le droit à l’alimentation pour tous. 

Le droit à une nourriture suffisante est réalisé lorsque chaque homme, chaque femme et chaque enfant, seul ou en communauté avec d'autres, a physiquement et économiquement accès à tout moment à une nourriture suffisante ou aux moyens de se la procurer.

– Observation Générale (CESCR)

Rôle de la FAO dans la réalisation du Droit à l’alimentation

Malgré les progrès significatifs accomplis dans la réduction de la faim et de la dénutrition au cours des 25 dernières années, la malnutrition, sous toutes ses formes, touche actuellement une personne sur trois dans le monde, alors que 815 millions de personnes souffrent quotidiennement de la faim.

La concrétisation du droit à une alimentation adéquate va au-delà d’une promesse à réaliser sur la base d’actions de bienfaisance. Il s’agit d’un droit humain pour chaque femme, homme et enfant, que doivent respecter les gouvernements et les acteurs non étatiques moyennant l’application de mesures adéquates. Le programme de développement durable à l’horizon 2030 met l’accent sur l'intensification de l'action et la mise en œuvre de mesures de transformation pour éradiquer la pauvreté et venir à bout de la faim et de toutes les formes de malnutrition, sachant que les objectifs de l’éradication permanente de la faim et la concrétisation du droit à une alimentation adéquate pour tous sont parfaitement réalisables. [...]

Aucun résultat trouvé.

Partagez