Le projet de la FAO « GCP/GLO/324/NOR – Intégrer le Droit à une alimentation adéquate et la bonne gouvernance au sein des politiques, législations et institutions nationales » (abrégé, Le Droit à l’alimentation au niveau national) est une continuité de la contribution norvégienne envers le Mozambique et l’État Plurinational de Bolivie (Bolivie), en plus de signaler le début des activités au Népal et au El Salvador, dans le but de renforcer les institutions nationales et les mécanismes de coordination dans la formulation de politiques, et soutenir le processus législatif en matière de sécurité alimentaire et de droit à l'alimentation.  

Le projet cible les défis propres aux pays en faisant la promotion de l’approche par les droits humains afin d’atteindre la sécurité alimentaire à tous les niveaux – législation, conception, formulation, décision et mise en oeuvre. De plus, il permet à la FAO de participer aux efforts globaux afin d'intégrer les droits humains à l'action en faveur du développement.

Le projet cherche à renforcer les institutions en développant les capacités des fonctionnaires gouvernementaux, des parlementaires, des représentants de la société civile et d’autres parties prenantes dans quatre pays (Mozambique, Bolivie, Nepal et El Salvador) et, d’une façon plus générale, moyennant la fourniture de services à l'échelle mondiale pour mettre en oeuvre le droit à alimentation et promouvoir les principes de bonne gouvernance dans le contexte de la législation, des stratégies et des programmes. 

Le projet s'inspire du succès et du travail réalisé dans le cadre du Programme de partenariat multidonateurs (FMPP), financé par l'Allemagne, la Suisse et l'Espagne au cours des cinq dernières années. Il est étroitement lié et vient s'ajouter aux projets en cours tels que Cohérence des réponses en matière de sécurité alimentaire : intégration du droit à l’alimentation dans les initiatives internationales et régionales relatives à la sécurité alimentaire, Institutionnaliser le droit à l’alimentation dans les programmes et stratégies à l’échelon sous-national, l'Initiative Amérique latine et les Caraïbes libérées de la faim (Iniciativa América Latina y Caribe sin Hambre - IALCSH) et son tout dernier projet juridique Renforcement des cadres juridiques pour parvenir à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le travail actuel, centré sur les interventions à l'échelon national, vient donc compléter et renforcer les synergies et les résultats des activités entreprises aux échelons mondial, régional et des districts dans les deux projets susmentionnés. Conjointement, ces Projets représentent une richesse en connaissances qui peut bénéficier au travail des entités gouvernantes sur la sécurité alimentaire, telles que le nouveau Comité sur la Sécurité alimentaire, dans la mise en oeuvre des Directives sur le droit à l’alimentation.

Dernières réalisations

mpn

Nouvelles Mensuelles – Décembre 2013
English / Français / Español

>> Archives

Financé par la Norvège