Le droit à l'alimentation et l'accès aux ressources naturelles

Télécharger
Publié sous la direction de: Lorenzo Cotula / Avec le concours de: Lorenzo Cotula, Moussa Djiré et Ringo W. Tenga

Etude sur le droit à l'alimentation, 2009.

Plus récemment, les arguments fondés sur les droits humains et les efforts déployés pour améliorer l’accès aux ressources convergent davantage. Le langage des droits humains a été utilisé à l’appui des revendications en matière d’accès aux ressources et les approches fondées sur les droits ont été adoptées pour promouvoir l’habilitation. Néanmoins, au-delà des appropriations enthousiastes du langage des droits humains et du scepticisme qu’ils suscitent, les auteurs de cette étude signalent que les rapports qui existent entre les droits humains reconnus au niveau international et l’accès aux ressources naturelles sont encore peu compris. D’une part, certaines des revendications de droits humains formulées à l’appui de l’accès aux ressources sont fondées sur des bases juridiques peu solides. D’autre part, certaines des inquiétudes soulevées par les approches des droits humains pour l’accès aux ressources reposent sur une méconnaissance de ce que ces approches impliquent en réalité.

L’étude conjugue l’analyse juridique avec une connaissance de la dynamique de l’accès aux ressources aux niveaux local et national, et aborde des questions telles que :
Quelles sont les implications de la reconnaissance internationale du droit à une alimentation adéquate pour les politiques, les lois et les programmes concernant les ressources naturelles ? Les arguments et les mécanismes liés des droits humains peuvent-ils appuyer les efforts menés par les groupes les plus démunis et les plus vulnérables pour accéder aux ressources et, dans l’affirmative, comment ?

La présente étude s’efforce de répondre à ces questions. Elle examine les rapports entre les droits humains, notamment le droit à une alimentation adéquate, et l’accès aux ressources naturelles, en accordant une attention particulière à la terre. À cette fin, elle réalise une analyse conceptuelle reposant sur les traités et instruments internationaux et propose deux études de pays, l’une du Mali (qui comprend une comparaison avec la législation sénégalaise) et l’autre de la République Unie de Tanzanie. Si les arguments des droits humains sont de nature universelle et si les questions abordées dans la présente étude sont d’un intérêt général, l’accent est mis sur l’Afrique subsaharienne, où le défi de la réalisation du droit à l’alimentation est particulièrement difficile.

 

Egalement disponible en :


English

Español


ÉTUDES
Thèmes juridiques,Politiques,Analyse de l'impact,Renforcement du pouvoir d'action

Catégories

Rechercher

Liste de distribution

INSCRIVEZ-VOUS pour recevoir des mises à jour sur les enjeux pertinents
pour le droit à l'alimentation et les activités du Forum

Email