Consommation et production durable

Les systèmes agro alimentaires sont au cœur de la sécurité alimentaire. Pour pouvoir répondre aux défis de la croissance durable, ces systèmes devront changer. La tâche n’est pas simple, surtout en considérant l’ampleur de la transformation et l’urgence d’agir.

L’agriculture a une incidence bien plus grande sur la surface de la terre que toute autre activité humaine et affecte donc de manière critique le milieu naturel. Une transformation de l’agriculture est fondamentale pour réduire le déboisement et la dégradation des terres, améliorer l’utilisation efficace de l’eau, renforcer la résilience de l’écosystème et réduire les effets néfastes des pratiques agricoles sur le climat.

L’agriculture intelligente face au climat constitue un élément important de réponse à ce défi. En fonction du contexte, elle peut procurer de nombreux avantages tels que l’utilisation plus durable des ressources, la diminution des émissions des gaz à effet de serre, le renforcement de la résilience et la réduction des pertes ou des déchets alimentaires, en augmentant la productivité et les profits des agriculteurs, petits et grands, et en contribuant à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’aux objectifs de développement du pays.

  • La superficie totale de terres cultivables est de  4,4 milliards d’hectares.
  • La proportion de terres arables par personne diminue: il est passé de 0,38 hectares en 1970 à 0,23 hectares en 2000, et devrait atteindre 0,15 hectares par personne en 2050.
  • L’agriculture consomme 70 pour cent de l’eau des aquifères, des rivières et des lacs.
  • 60 pour cent de la production végétale totale mondiale provient des systèmes agricoles pluviaux.
  • Environ 80 pour cent de la production mondiale de poisson est destinée à la consommation humaine. Le reste est en grande partie transformé en aliment pour poissons et huile de poisson.
dernière mise à jour:  mardi 5 juin 2012