SAVE FOOD: Initiative mondiale de réduction des pertes et gaspillages alimentaires
 

Programme

Etudes de terrain

L’initiative SAVE FOOD lance sa première étude de terrain pour réduire les pertes alimentaires au Kenya

L’initiative SAVE FOOD et les principales parties prenantes au Kenya ont joint leurs efforts afin de réduire les pertes alimentaires et d’améliorer la sécurité alimentaire dans le pays, en examinant les points critiques le long de la chaîne d’approvisionnement où les pertes ont lieu. L’étude évaluera la magnitude des pertes alimentaires, les causes principales et le rapport coût-efficacité des mesures de prévention des pertes alimentaires spécifiques à quatre chaînes d’approvisionnement (banane, produit laitier, poisson et mais).

“Cette étude servira de modèle pour d’autres études de terrain qui seront prochainement organisées dans sept autres pays d’Afrique et d’Asie. Toutes les études de terrain seront conduites en combinant une approche de l’évaluation des pertes dans la chaîne d’approvisionnement avec des analyses des coûts et avantages afin d’aider à identifier quelle intervention apporte le meilleur retour sur investissement", explique Robert van Otterdijk, Chef d’Equipe pour SAVE FOOD.

Bien que les pertes et le gaspillage alimentaires apparaissent à toutes les étapes de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, les causes et leur impact diffèrent à travers le monde. Dans les pays en développement, les pertes alimentaires touchent le plus les petits fermiers. Près de 65% des pertes alimentaires ont lieu durant les étapes de la production, l’après-récolte et la transformation. Dans les pays industrialisés, le gaspillage alimentaire se produit souvent au niveau de la distribution et du consommateur à cause d’une perception diffuse du jetable.

C’est cette différence que l’initiative SAVE FOOD cible en concentrant ses efforts sur le renforcement des chaînes d’approvisionnement alimentaires dans les pays en développement et pour commencer au Kenya; et dans le même temps en sensibilisant au gaspillage alimentaire dans les pays industrialisés.

Les études couvriront sept (7) pays dont le Cameroun, l’Inde, le Myanmar, le Sénégal, la Thaïlande, l’Ouganda et le Vietnam et examinera les groupes de denrées alimentaires suivants : céréales, fruits et légumes, racines et tubercules, lait, viande et poisson.