Sustainable Development Banner
Connaissance

Connaissance

Communication pour le développement

Education

Recherche et technologie

Vulgarisation


Calendrier

Liens

Publications

Sections spéciales

Site map

Réactions?

Copyright

Environnement
Institutions
Société



SD en bref

septembre 2003

Nouvelle publication

Contraintes socioculturelles et besoin d'informations sur la santé de la reproduction des jeunes et des hommes au Cameroun

Etude de cas 21

par le Groupe de la communication pour le développement
Service de la vulgarisation, de l’éducation et de la communication
Division de la recherche, de la vulgarisation et de la formation de la FAO

En Collaboration avec:

PROJET FPA/CMR/903/FPA
Information, éducation, communication communautaire
en matière de santé de la reproduction au Cameroun (IEC/SR)

La présente enquête s'est déroulée en milieu rural. Elle a portée sur 18 villages des provinces du Centre, du Sud, de l'Est et de l'Extrême Nord, sur les facteurs socio-culturels bloquant la fréquentation des centres de santé par les hommes et les jeunes ainsi que leurs besoins d'informations dans le domaine de la santé de la reproduction. L'étude met en évidence les contraintes liées à la fréquentation des centres de santé, à l'utilisation des méthodes de planning familial surtout par les jeunes et les hommes adultes. Elle permettra aussi de déterminer les réseaux de communication les plus appropriés et les informations les plus sollicitées dans le domaine de la SR par ces populations.

En conclusion, le projet doit se doter des supports d'IEC adaptés aux besoins des groupes cibles pour garantir l'acceptabilité socioculturelle de leurs contenus.

En résumé, au niveau des besoins en information en SR, il ressort que l'information la plus sollicitée par les populations est étroitement liés aux problèmes de santé, à savoir: les MST/sida, les grossesses non désirées, les avortements, la stérilité, la mortalité maternelle et infantile, l'éducation à la vie sexuelle et à la parenté responsable. Les canaux et les supports les plus appropriés pour la diffusion des messages dans ces domaines sont: l'animateur, la radio rurale, la radio provinciale, les boîtes à images, les cassettes audio et vidéo, à travers des causeries éducatives. Au niveau des facteurs socioculturels handicapant la fréquentation des centres de santé ou l'utilisation des méthodes de planification familiale, il ressort que les populations enquêtées sont d'essence pro natalistes, donc favorables aux familles nombreuses et aux maternités tardives. Environ 30% des enquêtés sont plutôt favorables à la médecine traditionnelle. D'autre part, la honte, la médiocre qualité des services, l'éloignement des structures sanitaires et le faible pouvoir d'achat des populations handicapent sérieusement la fréquentation des centres de santé. C'est ainsi que se résument les résultats de l'étude sur les facteurs socioculturels bloquant la fréquentation des centres de santé par les hommes et les jeunes ainsi que leurs besoins d'information dans le domaine de la santé de la reproduction.

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici.

Pour plus d'informations sur ce thème:



Page d'accueil SD Retour en début de page Page d'accueil FAO