Sustainable Development Banner
Connaissance

Connaissance

Communication pour le développement

Education

Recherche et technologie

Vulgarisation


Calendrier

Liens

Publications

Sections spéciales

Site map

Réactions?

Copyright

Environnement
Institutions
Société



SD en bref

octobre 2003

Nouvelle publication

La communication participative, élément-clé des systèmes d'apprentissage ruraux

par Gary Coldevin

en collaboration avec
le Groupe de la communication au service du développement
Service de la vulgarisation, de l'éducation et de la communication
Division de la recherche, de la vulgarisation et de la formation de la FAO

Pendant les trente dernières années, le rôle de la communication a connu une mutation spectaculaire, passant d'un transfert unidirectionnel et vertical de connaissances des techniciens vers les paysans, à un processus social qui part des agriculteurs et qui se fonde sur un partage interactif de l'information entre partenaires égaux en communication. Cette approche, appelée communication participative, souligne l'importance de l'identité culturelle, de l'action concertée, du dialogue, des savoirs locaux et de la participation des acteurs, à tous les niveaux, international, local et individuel.

En mettant la population rurale au centre du processus du développement, la communication participative est devenue le lien principal entre les agriculteurs, les vulgarisateurs et les chercheurs pour planifier et mener à bien des initiatives consensuelles de développement. Pour augmenter la production alimentaire, il faut faire appel à des technologies nouvelles, des compétences nouvelles, des attitudes et pratiques nouvelles et des formes nouvelles de collaboration. Tout ceci implique que les agriculteurs aient accès à l'information et au savoir dont ils ont besoin.

L'investissement dans la communication doit s'accompagner, parallèlement, d'un investissement dans le "capital humain", l'éducation et la formation des adultes étant des facteurs de succès essentiels pour les projets et pour un développement efficace. Il est important que les agriculteurs deviennent les partenaires actifs et les acteurs clé de leurs propres projets de développement. Le processus commence par "une écoute de la population rurale" et se poursuit par une identification des besoins d'éducation et de formation guidée par les agriculteurs par le biais d'une réflexion critique basée sur l'expérience pratique.

Cette publication a été préparée par Gary Coldevin en collaboration avec le Groupe de la communication au service du développement. Elle propose un panorama des outils et des méthodologies de communication participative ainsi que des expériences les plus significatives menées par le Groupe de communication au service le développement de la FAO. Ce groupe s'est affirmé comme un des acteurs les plus importants des trente dernières années dans le domaine de la communication appliquée au développement agricole et rural . De nombreux praticiens sont fréquemment confrontés à une multitude d'approches en matière de communication participative ; nous espérons qu'ils trouveront dans cette publication, un outil conceptuel utile pour accompagner leur travail dans les pays en développement.

Ester Zulberti
Chef
Service de la vulgarisation, l'éducation et de la communication

(disponible uniquement en anglais)

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici (format pdf).



Page d'accueil SD Retour en début de page Page d'accueil FAO