Genre et développement Société

Février 1998

 

Section spéciale:
La parité entre hommes et femmes
et la participation à la planification du développement agricole


Cette Section spéciale est basée sur "La parité entre hommes et femmes et la participation à la planification du développement agricole: Dix études de cas: ce qu 'il faut en retenir", préparé par Jeanne Koopman, consultante internationale, en vue de l'atelier "La parité entre hommes et femmes et la participation à la planification du développement agricole - exploitation des meilleures pratiques". La rencontre, parrainée par le Service des femmes dans le développement (SDWW), de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), s'est tenue à Rome, du 8 au 12 décembre 1997. Les documents publiés ici sont des documents de travail. Les opinions exprimées dans ce travail sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de la FAO.

Introduction

Partout en Afrique, en Asie et en Amérique latine, les planificateurs sont de plus en plus souvent invités à s'engager sur la voie d'une planification participative "de la base au sommet" qui bénéficie tant aux femmes qu'aux hommes. Et pourtant, à juger sur les faits, la planification agricole participative soucieuse de la parité entre les sexes est rarement pratiquée. Pourquoi? Un ensemble important de raisons tournent autour de la question de la méthode. En effet, il reste encore à mettre en lumière la " façon " de conduire la planification participative et de modifier les procédures existantes de planification afin qu'elles tiennent mieux compte des sexospécificités et des autres différences entre les agriculteurs. Néanmoins, les projets retenus pour cet atelier démontrent amplement que des progrès sont actuellement en cours.

Ce document passe en revue dix monographies portant sur l'expérience de terrain de dix projets de la FAO. Tous les projets ont testé des méthodes et des outils destinés à rendre participatives la formulation des politiques et la planification dans le domaine agricole, tout en tenant compte de la problématique du genre. Tous ces projets avaient pour but commun de faciliter une planification agricole répondant au souci de parité entre les hommes et les femmes. Trois grands défis ont influencé la mise en oeuvre de ces projets de développement agricole: (a) le manque d'informations utiles pour la planification, ventilées en fonction du sexe et du niveau socio-économique; (b) l'insuffisance des mécanismes permettant de tisser ou de renforcer des liens entre les priorités des agriculteurs et des agricultrices et les processus de planification locaux et nationaux; et (c) le manque de capacités, à tous les niveaux, pour institutionnaliser une planification participative du développement agricole et consciente des enjeux hommes/femmes. Ces trois défis devaient être relevés par les projets en développant et en testant des méthodes participatives.

Cet examen se concentre sur les succès obtenus et sur les difficultés rencontrées par les projets dans quatre domaines: la production d'informations distinguant hommes et femmes utiles à la planification; la formation de fonctionnaires travaillant dans domaine de l'agriculture et d'agents de terrain sur les méthodes participatives; l'établissement de liens entre les priorités des agriculteurs et les processus d'élaboration de politiques et de planification; et la promotion de changements institutionnels.

Le présent document a été rédigé à l'intention des participants de l'atelier, des planificateurs et des décideurs dans le domaine agricole. Néanmoins, il s'adresse également à tous ceux et à toutes celles qui s'interrogent sur la meilleure façon d'introduire, dans le développement de l'agriculture, des démarches participatives tenant compte des aspects socio-économiques et des enjeux hommes/femmes. Son objectif est double:

La première suivante, La parité entre hommes et femmes et la participation à la planification agricole, propose un cadre de discussion et décrit brièvement les principaux processus existant dans la planification agricole. De plus, elle indique ce que nous entendons par "planification agricole participative consciente des enjeux hommes/femmes et des différences".

On trouvera ensuite une section consacrée à l'analyse comparative des projets, qui s'articule autour de différents aspects retenus dans chaque étude de cas :

Le document se termine par un examen des meilleures pratiques.


Transfert des documents (FTP)

"La parité entre hommes et femmes et la participation à la planification du développement agricole: Dix études de cas: ce qu 'il faut en retenir", préparé par Jeanne Koopman - et les 10 études de cas - peuvent être transférés ici par FTP.

Note: Ce sont des documents de travail. Les opinions exprimées dans ces documents sont celles des le auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la FAO. Tous les fichiers sont en Word 6.0 pour Windows, comprimés en format ZIP. Il est nécessaire de décomprimer les fichiers afin de les lire.



SD Homepage Back to Top FAO Homepage