Sustainable Development Banner
Environment2 banner

Environment banner

Conventions et accords environnementaux

Energie et technologie de l'environnement

Gestion et politiques environnementales

Information géographique, suivi et évaluation de l'environnement

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Institutions
Knowledge
People

SD home
About SD

avril 2005

Les bioénergies: Comité de l'agriculture

Comité de l'agriculture
Dix-neuvième session
13-16 avril 2005
Rome, Italie

L'atteinte des objectifs de développement du millénaire des Nations unies suppose nécessairement des services d'énergie propres et sûrs. Et pourtant, près de deux milliards de personnes, vivant essentiellement dans les zones rurales des pays en développement, manquent encore d'électricité ou d'autres services modernes d'énergie et dépendent du bois de feu et du charbon de bois pour leurs besoins élémentaires de cuisine et de chauffage. Au niveau international, les combustibles à base de pétrole sont les autres sources énergétiques dominantes. Ils ont permis l'essor du développement industriel mais ils sont aussi la cause de la plupart des problèmes environnementaux de notre société moderne.

Les biocombustibles constituent une option alternative pour l'énergie mondiale. Leur production et leur utilisation sont toutefois liées à une multitude de questions, comme la gestion des cultures et les systèmes culturaux, la sécurité alimentaire, l'utilisation de la terre et le développement rural, la gestion durable des forêts, la protection de la biodiversité et l'atténuation des phénomènes liés aux changements climatiques. Une utilisation accrue des biocombustibles, si elle est bien gérée, peut contribuer à une offre de services énergétiques plus propres, tout en contribuant au développement durable et à l'atténuation des problèmes environnementaux.

La compétitivité économique des biocombustibles par rapport aux combustibles fossiles constitue, certes, un défi majeur, mais il y a bien d'autres problèmes institutionnels et technologiques qui méritent une attention prioritaire de la FAO.

Pour la clarté du débat, le terme "bioénergie" renvoie à la conversion de la biomasse en énergie, y compris l'énergie ligneuse dérivée du bois et l'agro énergie provenant des cultures agricoles non ligneuses. Ce document propose une analyse des avantages et des opportunités offerts par une utilisation accrue de la bioénergie, qui pourrait notamment contribuer à la diversification des activités agricoles et forestières, à l'amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté. On s'interroge sur la contribution que la FAO et d'autres organisations pourraient apporter pour la promotion des changements dans les secteurs agricole et forestier, à travers l'intégration d'activités de bioénergie au sein des systèmes actuels de production agricole et forestière.

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici (Comité de l'agriculture).

Pour plus d'informations:



SD Homepage Back to Top FAO Homepage