Sustainable Development Banner
Environment3 banner

Environment banner

Conventions et accords environnementaux

Energie et technologie de l'environnement

Gestion et politiques environnementales

Information géographique, suivi et évaluation de l'environnement

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Institutions
Knowledge
People

SD home
About SD

novembre 2004

Nouvelle publication

Cartographie de l'aquaculture locale et des structures de la pêche par une visualisation radar par satellite

Etude de cas à Lingayen Gulf, Philippines

par C. Travaglia, G. Profeti, J. Aguilar-Manjarrez and N.A. Lopez
FAO Fisheries Technical Paper. No. 459


L'inventaire et le suivi de l'aquaculture côtière et des structures de la pêche apportent les données de base nécessaires aux prises de décision en matière de développement de l'aquaculture et de la mariculture, s'agissant notamment des textes réglementaires, de la protection environnementale et de la génération de revenus. Cartographier ces structures peut être réalisé avec une bonne précision et à intervalles réguliers par la technique de télédétection par satellite, qui permet l'observation de grandes zones quelquefois difficiles d'accès pour un coût très inférieur à celui des enquêtes traditionnelles.

Les données obtenues par les techniques de télédétection par satellite (SAR) sont indispensables pour cette tâche, non seulement en raison de leurs capacités mobilisables en toutes saisons, (très important dans la mesure ou l'aquaculture et la mariculture se pratiquent principalement dans les zones tropicales et sous tropicales), mais surtout parce que la rétro diffusion des composantes de la structure permet leur identification et leur distinction d'autres caractéristiques.

La zone sélectionnée et objet de l'étude est le Lingayen Gulf, situé dans l'île de Luzon, au Nord-ouest des Philippines, qui réunit toutes les conditions requises pour cette étude.

La vérification de la méthodologie sur le terrain a permis d'apporter les précisions suivantes sur sa couverture : parcs à poisons 95%, enclos à poissons 100%. La cartographie précise des cages à poissons est estimée à 90% et celle des pièges à poisson à 70%.

L'étude se base sur l'interprétation des données satellitaires SAR et une procédure d'analyse détaillée de l'image est décrite. Le but du rapport est de transférer la technologie nécessaire pour une utilisation opérationnelle de cette approche dans des environnements similaires.

(disponible en anglais)

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici .

Pour plus d'informations:



SD Homepage Back to Top FAO Homepage