Sustainable Development Banner
Environment4 banner

Environment banner

Conventions et accords environnementaux

Energie et technologie de l'environnement

Gestion et politiques environnementales

Information géographique, suivi et évaluation de l'environnement

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Institutions
Knowledge
People

SD home
About SD

juin 2004

Conférence spéciale des Ministres de l'agriculture dans les petits Etats insulaires en développement

Rapport et documents de travail

Rome, Italie
12 mars 1999

De nombreux Etats insulaires en développement sont importateurs agricoles nets. En tant que groupe, ils sont exportateurs nets grâce à une faible marge et leurs exportations agricoles se concentrent sur un petit nombre de produits et de marchés. Bien que le commerce international n'ait accordé aucune attention particulière au groupe des petits Etats insulaires en développement (PEID), la plupart d'entre eux bénéficient d'un accès préférentiel sur les marchés des plus grands pays développés pour des produits spécifiques, en vertu d'accords spéciaux, comme la Convention de Lomé pour les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), l'Initiative du bassin des Caraïbes (CBI) des USA, et/ou à travers le Système généralisé de préférences (SGP) pour les pays en développement. Les avantages générés par les différents dispositifs commerciaux préférentiels s'appliquent à un petit nombre de pays et de produits, et – dans de nombreux cas – les petits Etats insulaires en développement n'ont pas réussi à exploiter pleinement les opportunités qui étaient à leur disposition.

De nombreux petits Etats insulaires en développement ne disposent pas d'avantages comparatifs en matière de production agricole en général, mais leurs systèmes commerciaux leur confèrent souvent un avantage comparatif pour certains produits agricoles spécifiques, ainsi que pour les produits de la pêche et de la forêt. Il existe une base de savoirs inexploités dans les pays en développement, s'agissant non seulement des exportations agricoles, mais aussi en termes de substitution des importations et on a relevé – parmi les petits Etats insulaires en développement – des exemples de réussite en matière de diversification et de croissance des exportations. Dans le cadre de la Convention de Lomé IV et d'autres accords internationaux propres aux petits Etats insulaires en développement, des dispositions d'assistance technique ont été adoptées, non seulement pour élever le niveau général de prise de conscience des accords, mais aussi pour développer et diversifier les produits d'exportation et tirer ainsi le meilleur parti possible des accords existants.

(disponible en anglais)

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici (format html) ou pdf format.

Pour plus d'informations:



SD Homepage Back to Top FAO Homepage