Sustainable Development Banner
Institutions1 banner

Institutions

Institutions publiques

Organisations rurales

Régimes fonciers

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Environment
Knowledge
People

SD home
About SD

septembre 2006

Attribution collective de titres fonciers aux minorités indigènes d’Afrique

Etudes de cas à San et Mupembati, Angola

par P. Groppo
Service des régimes fonciers
Division du développement rural, FAO

et S. Madureira
di Grazia
et C. Delgado Matas
Consultants du projet de réforme foncière en Angola

Il y a cinq ans, le premier titre de propriété foncière a été attribué à une communauté angolaise (Tchicala), située dans la province de Huila. Pour comprendre l’importance du anniversaire de cet évènement, il faut entre dans le processus de réconciliation que l’Angola a vécu autour des questions foncières, alors que le conflit armé qui a ravagé ce pays depuis les années 1960 n’a officiellement pris fin qu’en 2002.

Si question est à nouveau soulevée aujourd’hui, c’est pour commémorer le premier titre de propriété foncière attribuée en Angola – et sans doute un des premiers en Afrique australe – à la communauté de San Ubicada, dans la région de Mupembati, municipalité de Kipungo, province de Huila, Angola. Il s’agit d’un évènement essentiel dans le contexte des graves problèmes fonciers que connaît cette région du continent africain. Ce titre a été acquis avec le soutien du programme foncier de la FAO en Angola, l’appui apporté au développement communautaire par l’ONG Christian Organisation (OCADEC, en portugais) et la mobilisation de la Division provinciale de l’agriculture du gouvernement de la province de Huila. Le projet de terrain a démarré il y a un an, à partir d’une parcelle de 1,983ha, attribuée à la communauté de San, il y a quelques années.

(disponible en espagnol)

Pour plus d'informations sur ce document, veuillez cliquer ici.

Pour plus d'informations:



SD Homepage Back to Top FAO Homepage