Sustainable Development Banner
Institutions3 banner

Institutions

Institutions publiques

Organisations rurales

Régimes fonciers

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Environment
Knowledge
People

SD home
About SD

mars 2005

Nouvelle publication

Informatisation des coopératives agricoles

Guide pratique


Dans les régions en développement, les coopératives agricoles sont en mauvaise posture. Elles reçoivent beaucoup moins de soutien des gouvernements que dans le passé et – en raison de la libéralisation des marchés agricoles – elles se battent souvent pour survivre dans un environnement commercial de plus en plus concurrentiel. Les services aux membres sont en déclin et les agriculteurs délaissent les coopératives. Les changements qui secouent le monde tendent à favoriser les petites organisations décentralisées qui sont capables de répondre rapidement aux demandes toujours changeantes du marché.

Ces transformations sont renforcées par la libéralisation et la mondialisation des marchés et par l'utilisation croissante des technologies de l'information et de la communication (TIC). Pour survivre, les coopératives agricoles doivent apprendre la concurrence. Mais dans les pays en développement, les processus d'information dans les coopératives agricoles sont notoirement lents ; de nombreuses grandes coopératives travaillent toujours avec des systèmes comptables manuels ou semi manuels. Ces systèmes, qui requièrent beaucoup de main d'oeuvre pour fonctionner, entraînent de nombreuses erreurs et ouvrent également la voie aux fraudes. Pour les responsables des coopératives, il est difficile d'être compétitifs quand ils doivent travailler avec des informations obsolètes ou inappropriées.

Le recours à l'informatisation et aux technologies modernes d'information et de la communication (TIC) améliore tout d'abord, de façon sensible, la capacité à traiter de grandes quantités d'information ; ils facilitent la collecte, l'analyse, le stockage et la diffusion de l'information beaucoup plus vite et de façon plus précise qu'avec les système manuels. L'informatisation peut également aider les responsables des coopératives à rationaliser leurs activités, à réduire les coûts d'opérations, à élargir leurs réseaux de membres et d'institutions affiliées, à augmenter leurs ventes et à répondre aux sollicitations de marchés éloignés. La connexion au réseau mondial d'Internet permet aussi une communication plus rapide avec les membres, les partenaires et les clients, pour un coût infime.

Toutefois, les coopératives agricoles qui adoptent l'informatisation – ou envisagent de l'adopter – n'ont pas de point de référence qui pourrait les guider. Ce manuel a l'ambition de combler ce manque et d'assurer que leur première tentative d'informatisation sera couronnée de succès. Il est basé sur une analyse des expériences d'informatisation en Asie, Afrique et Amérique du sud. Il a été rédigé pour les coopératives des pays en développement qui s'interrogent sur l'informatisation. Il vise le public des directeurs, formateurs et décideurs politiques qui ont une expérience limitée de la pratique de l'informatique.

(disponible également en anglais et espagnol)

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici.



SD Homepage Back to Top FAO Homepage