Sustainable Development Banner
Institutions3 banner

Institutions

Institutions publiques

Organisations rurales

Régimes fonciers

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Environment
Knowledge
People

SD home
About SD

juin 2006

Annonce de nouvelle publication

Protection du sol et de l'eau dans les pratiques agricoles conservatrices des ressources

Groupe de l'école d'agriculture de terrain d'Eutolelo
Village de Likamba, Arumeru
Région d'Arusha, Tanzanie

L'école d'agriculture de terrain d'Eutolelo est constituée en groupe communautaire autosuffisant depuis 2001. La plupart de ses membres fondateurs sont également engagés dans un programme de protection du sol et de l'eau, entrepris depuis 1997, dans le village voisin de Ngorobob.

Depuis le début, la principale motivation du groupe et des ménages individuels qui le composent a été de trouver les moyens de faire face à la détérioration de leurs ressources naturelles de base. La nature fragile de la constitution du sol et de la terre rend la zone très vulnérable à l'érosion et certains champs sont devenus de véritables ravines. En conséquence, le groupe a mis en place, perfectionné et adapté des pratiques agricoles durables qui se sont finalement avérées réalisables et viables.

La confiance acquise par le groupe s'est fondée sur le consensus initial de constitution du groupe et l'engagement pris à faire face collectivement aux problèmes et besoins de ses membres, ceux-ci considèrent que cet engagement collectif de départ est un acte fondateur important, qui a permis au groupe de s'orienter vers une agriculture protectrice des ressources.

L'autoévaluation du groupe se fonde sur deux éléments étroitement liés : i) des pratiques technologiques viables et compatibles avec une gestion durable des ressources naturelles ; c'est à dire une agriculture favorisant la conservation des ressources ; et ii) l'autosuffisance du groupe en termes de gestion, de renforcement des capacités et de responsabilisation.

Ces deux éléments sont liés comme les deux faces d'une pièce de monnaie, s'agissant notamment de la prise de conscience des succès, des réalisations, des échecs, des difficultés et des défis ainsi que de la façon dont le groupe a abordé ces questions.

En se basant sur des contacts d'agriculteur à agriculteur, le groupe a joué un rôle déterminant, pour faire connaître et diffuser son expérience dans les villages environnants et montrer comment un groupe fort, bien organisé et animé par des convictions partagées peut mettre en œuvre des pratiques agricoles qui favorisent la conservation des ressources.

C'est grâce à cette approche par les écoles d'agriculture de terrain que ce groupe a pu, dans le cadre du projet SARD- CA, assurer un suivi et une évaluation systématiques de ses activités et progresser vers une agriculture conservatrice des ressources agricoles. En conséquence le processus d'autoévaluation de durabilité doit être considéré comme un pas de plus dans l'appropriation du processus et des outils d'auto apprentissage.

(disponible en anglais)

Pour plus d'informations sur ce document, veuillez cliquer ici.



SD Homepage Back to Top FAO Homepage