Sustainable Development Banner
Knowledge2 banner

Knowledge

Communication pour le développement

Education

Recherche et technologie

Vulgarisation

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Environment
Institutions
People

SD home
About SD

juin 2005

Les ONG françaises et le programme FAO/UNESCO « Education pour les populations rurales » (EPR)

Cette enquête, menée d’avril à juillet 2004, par la section « Education » du Service SDRE de la FAO (Service de la Vulgarisation, de l'Education et de la Formation au sein du département du Développement durable), s’inscrit dans le cadre du programme-phare/partenariat Education pour les populations rurales (EPR) lancé par la FAO et l’UNESCO en septembre 2002 à l’occasion du Sommet de Johannesburg sur le Développement durable. A cette même occasion, il a été décidé que la FAO est l’Agence leader de cette initiative.

L’enquête contribue, entre autre - par les expériences concluantes dont elle rend compte et grâce aux contacts qu’elle a établis - au développement d’un partenariat entre les ONG françaises et le programme-phare EPR.

Sur les 70 ONG françaises qui ont été contactées, au moins 57, non seulement sont conscientes de l’importance du rôle de l’Education pour la Population Rurale dans tout processus de développement, mais elles en tiennent compte dans la mise en œuvre de leurs activités sur le terrain. Le document qui résulte de ce travail se présente donc comme un panorama commenté des initiatives entreprises par les ONG françaises en matière d’éducation de base pour les populations rurales africaines mais aussi, grâce au tableau catégorisé des ONG engagées dans EPR, comme un instrument de communication entre tous les membres et futurs membres du partenariat.

Ce travail a permis de mettre en évidence l’intérêt accordé par la société civile et en particulier par les ONG à la réduction du déséquilibre entre les populations urbaines et les populations rurales dans le domaine de l’éducation (formelle et non formelle). Il a aussi permis l’analyse des principales activités entreprises par les ONG pour pallier ce déséquilibre.

Ce travail a ainsi une fonction de « révélateur » de l’action des ONG françaises en faveur de l’éducation pour la population rurale. Cette action s’exerce en priorité dans les zones et dans les couches de la population les plus pauvres et elle ne se limite pas à des interventions d’aide d’urgence ou de soutien social, mais elle prend en compte l’éducation dans son acception la plus vaste, dans l’optique d’un développement, qui, tenant compte du facteur éducatif, aura plus de chances d’être « durable ».

En partant du principe « pas de développement sans éducation » - l’action des ONG s’efforce de faire face aux deux problèmes majeurs qui caractérisent la situation éducative de la population rurale:

  • l’accès à l’école (dont le cycle scolaire est parfois incomplet), qui ne cesse de se dégrader dans les zones rurales et en particulier pour les filles;
  • la qualité de l’école qui présente des graves carences à différents niveaux: infrastructures, contenus des programmes scolaires, matériel scolaire (livres, cahiers, crayons) enseignants, formateurs, etc.

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici .

Pour plus d'informations:



SD Homepage Back to Top FAO Homepage