Sustainable Development Banner
People3 banner

People

Genre et développement

Moyens d'existence durables

Participation

Population

Calendrier

Liens

Publications

Réactions?

Copyright

Environment
Institutions
Knowledge

SD home
About SD

janvier 2004

La prédisposition et la vulnérabilité au VIH/SIDA des communautés de petits pêcheurs en Ouganda

Ce projet sectoriel a été financé par Policy Advice for Sustainable Fisheries, Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) GmbH et mis en oeuvre par le programme VIH/SIDA de la FAO, Rome.

Comme tous les secteurs de l'économie ougandaise, celui de la pêche n'a pas été épargné par le fléau du VIH/SIDA. La communauté des pêcheurs a été décrite comme faisant partie "des secteurs les plus vulnérables à l'infection au VIH" mais il n'existe pas de données précises de prévalence. En conséquence, même en Ouganda – où tant a été fait pour faire face à l'épidémie du VIH/SIDA – il y a une carence d'information sur le VIH/SIDA dans les communautés de petits pêcheurs.

Le but de cette étude consiste à aller au-delà des perceptions des communauté de pêcheurs, comme catégorie à haut risque pour le VIH, en cherchant à mieux appréhender les dynamiques socio-économiques de ces communautés et à identifier leur contexte de vulnérabilité, afin de concevoir des réponses opérationnelles pour soutenir ces groupes et – ce faisant – influencer les plateformes politiques adéquates. Le travail de terrain a été conduit dans quatre sites de pêche continentale, deux sur le Lac Victoria (régions centrale et orientale) et deux sur le Lac George (région occidentale).

Ce document, qui regroupe les principaux résultats de étude, identifie les vecteurs de prédisposition à l'infection au VIH et les sources de vulnérabilité à l'impact du SIDA, présente les défis et les opportunités pour traiter le VIH/SIDA dans le contexte des petites communautés de pêcheurs et propose quatre domaines de recommandations.

Pour plus d'informations sur cette publication, veuillez cliquer ici .



SD Homepage Back to Top FAO Homepage