Séminaire sur l’ « Education de la Population Rurale (EPR) en Amérique Latine : Alimentation et Education pour Tous »
Santiago du Chili, Août 2004.

Du 3 au 5 Août 2004 s’est tenu à Santiago du Chili un Séminaire régional sur l’Education de la Population Rurale (EPR) pour les planificateurs et les gestionnaires latino-américains des Ministères de l’Education et de l’Agriculture. Le Séminaire a été organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), par l’Institut de l’UNESCO de la Planification de l’Education (IIEP), par l’Institut Interaméricain de Coopération Agricole (IICA), et par la Direction Générale pour la Coopération pour le Développement (DGCS) du Ministère italien des Affaires Etrangères. Le Centre Régional de Recherche et Développement de l’Education (CIDE) a présenté des études de cas sur la situation de l’éducation de la population rurale au Brésil, en Colombie, au Chili, Honduras, Mexique et Pérou, qui ont confirmé le fait que la pauvreté est bien plus grande dans les zones rurales que dans les zones urbaines et que le fossé entre communautés urbaines et rurales est de plus en plus profond. Le participants au Séminaire et le CIDE ont publié un ouvrage sur ce thème. (www….
Le principal problème de l’éducation dans les zones rurales en Amérique Latine consiste dans le petit nombre d’enfants capables de passer de l’enseignement primaire au secondaire, ainsi que dans le fait que le niveau d’analphabétisme est plus élevé dans les zones rurales que dans les villes, surtout parmi les filles, et dans la mauvaise qualité de l’éducation. La cause principale de ces problèmes réside dans le déficit quantitatif et qualitatif des enseignants disponibles dans les zones rurales, dans les livres et programmes scolaires qui reflètent une culture urbaine, l’absence d’écoles secondaires, là où les enfants pourraient continuer leurs études, le manque de chances de pouvoir adopter des approches innovatrices et efficaces, et la discrimination entre les sexes.
Parmi expériences positives dans le traitement de ces problèmes, nous pouvons citer les exemples suivants : « Maison familiales rurales », au Brésil ; l' "Ecole Nouvelle ", en Colombie ; Le Programme du Chili pour les écoles rurales ; « EDUCO » au Salvador ; « AMER » en Equateur ; « Eduquez tous » en Honduras ; et le réseaux « Foi et allégresse » au Pérou. Dans le contexte du Séminaire, une vidéoconférence a été organisée avec l’aide de la Banque Mondiale (Global Development Learning Network –GDLN) sur le thème « Education pour la Population rurale : un défi pour les écoles primaires et secondaires en Amérique Latine ». Douze pays et 16 sites connectés y ont participé activement et les observateurs et le public étaient plus de 300. Les résultats de la vidéoconférence ont été très fructueux pour le Séminaire. Les participants développeront leurs plans dans chaque pays et continueront leurs discussions par vidéoconférence en vue d’améliorer l’EPR. Le Séminaire, qui était le deuxième dans la région sur le thème d’EPR, est la poursuite de l’initiative globale sur l’Education pour la Population Rurale, lancée par la FAO et l’UNESCO à Johannesburg, en septembre 2002, à l’occasion du Sommet Mondial sur le Développement Durable.

First Previous Next Last